Le guide de démarrage Google

Avant de rentrer en détail dans le guide du référencement, veuillez consulter les conseils de démarrage relatifs à l'optimisation pour les moteurs de recherche édité par Google.

Ce document était dans un premier temps destiné aux équipes au sein de Googlemême. Après réflexion, Google a toutefois estimé que cette ressource pouvait également être utile aux webmasters novices dans le domaine de l'optimisationpour les moteurs de recherche et souhaitant améliorer l'interaction de leurs sites àla fois avec les utilisateurs et les moteurs de recherche. Ce guide ne vous dévoilera aucun secret qui vous permettra de classer automatiquement votre site parmi les premiers résultats de recherche dans Google (désolé de vous décevoir...). Toutefois, en respectant les consignes décrites ci-dessous, vous facilitez l'exploration et l'indexationde votre contenu par les moteurs de recherche.

français néerlandais anglais

 

En observant la part de marché des moteurs de recherche ainsi que celle du SEO, il est difficile d'admettre que ce dernier existait bien avant Google et consorts. Il s'avère toutefois que le SEO a vu le jour au milieu des années 90 et que les commerçants cherchent depuis ce temps à promouvoir et à rendre accessible leurs produits sur le net. Avec l'avènement des moteurs de recherche et particulièrement de Google, le référencement a toutefois changé de manière notable.

Lorsque le web a commencé à se vulgariser, les premiers moteurs de recherche étaient gérés à la manière du célèbre site des Pages d'Or.

Les sites étaient soumis à l'indexation tandis que Yahoo! et Google se chargeaient de faire correspondre les pages aux requêtes des internautes. Les mots-clés n'avaient à l'époque qu'une signification minime, mais l'évolution des requêtes a poussé les webdesigners et autres propriétaires de site à développer de nouveaux algorithmes pour leurs contenus. L'adaptation des sites aux critères des moteurs de recherche a ainsi permis la naissance du SEO qui s'est traduit par la volonté des professionnels du marketing web de mettre en avant leur contenu à destination de l'internaute. L'arrivée du SEO signifiait également la possibilité de créer des centaines de pages comportant davantage de mots clés afin d'accroître la visibilité d'un site. Cet événement allait devenir ce que l'on désigne actuellement par le marketing SEO qui se résume à user de divers outils et moyens permettant d'apparaître en tête des pages de résultats de recherche. Les algorithmes ne sont cependant plus les seuls outils exploités en référencement, car la prise en compte des critères off-pages a rendu le positionnement SEO encore plus difficile. Depuis l'arrivée de Google, la face du référencement a ainsi changé de manière notable.

Google est rapidement devenu le moteur de recherche le plus utilisé à travers le web. Ses critères de référencement sont pris en compte par tous les professionnels SEO et webdesigners souhaitant accroître leur trafic web.

Part de marché des moteurs de recherche 2014

L'algorithme de Google est basé sur le PageRank qui détermine les liens envoyés vers une page web et qui améliore son positionnement en fonction de ces liens. De manière concrète, un lien pointant vers une page est susceptible de la faire monter dans les résultats de recherche. Avec une part de marché croissante dans le domaine des moteurs de recherche, Google est devenu incontournable. En 2013, il s'accapare plus de 65 % des parts de marché des moteurs de recherche en Amérique tandis que Bing et Yahoo! se contentent du reste. Dans le monde, il représente plus de 85 % du trafic Internet. Il faut également dire que Google propose divers outils afin d'aider les éditeurs de sites web à améliorer leur positionnement. On peut par exemple citer Google Webmaster Central ou Google Webmaster Tools avec lesquels il est possible d'améliorer sa stratégie SEO et obtenir des conseils sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour être bien positionné.

La firme de Mountain View a également eu l'intelligence de faciliter l'accès à toutes les fonctionnalités qu'elle propose depuis la barre de recherche organique. Ainsi, pour chaque requête tapée, les Actualités, les Vidéos, les Images ainsi que d'autres recherches verticales apparaîtront au sein de l'Universal Search. L'internaute accède de ce fait à une source d'informations à la fois textuelle et interactive.

Google étant le principal moteur de recherche sur le net, il est essentiel que les référenceurs se plient à ses modifications, notamment l'apparition régulière de nouveaux algorithmes. C'est avec l'apparition de Google Caffeine que le monde du SEO a entamé son changement. Bien que Caffeine ne soit vraisemblablement pas un algorithme, il a ouvert la voie à Panda, Penguin ou Colibri qui seront régulièrement mis à jour et qui modifieront de manière définitive les résultats des SERP.

Google a ainsi pénalisé des centaines de sites dont les contenus étaient jugés de faible valeur pour l'internaute, mais également d'autres pages qui présentaient entre autres la particularité de disposer de mots clés considérés comme superflus dans leur contenu. Avec ces nouveaux algorithmes, les professionnels ont affiché un regain d'intérêt pour les White Hat. Ces derniers réalisaient leurs pratiques commerciales dans le respect des lignes directrices de recherche, c'est-à-dire sans l'utilisation des diverses astuces de référencement. Ils se distinguent ainsi des Black Hat ou encore des Grey Hat dont les procédés ont été largement pénalisés par Google. En adoptant une bonne stratégie marketing et en respectant les exigences du moteur de recherche, les résultats sont toutefois réels. Il est ainsi possible de rentabiliser sa présence dans les moteurs de recherche et d’accroître sa visibilité et donc son trafic web. Outre la force marketing générée par cette visibilité, les bénéfices obtenus par les annonces publicitaires sont tout aussi importants. Google est utilisé par 8 internautes sur 10, il offre une visibilité sans égale comparée aux autres moteurs de recherche.

Le succès des moteurs de recherche n'est plus à démontrer. On n'imagine d'ailleurs pas leur popularité décroître au cours des prochaines années. Il faut ainsi s'attendre à ce que Google, Yahoo! ou Bing améliorent leurs services et développent de nouveaux produits dans le but de mobiliser les internautes autour des produits qu'ils proposent. Google s'est déjà lancé dans une vaste entreprise de centralisation et d'assistance pour ses clients. On remarque ainsi qu'en plus de ses outils classiques, il étend ses activités dans la robotique, le multimédia ou encore la domotique.

Un monde connecté avec Google Glass

Google voit le futur vers un monde connecté en permanence et où son moteur de recherche serait plus intelligent : il comprendrait les requêtes naturelles, les recherches lancées avec la voix, il interagira avec l'internaute, etc. Le SEO aura bien évidemment une place dans cet avenir toutefois, il devra compter sur ces changements. Une présence sur les réseaux sociaux sera par exemple inévitable et la collecte des données enregistrées par les moteurs de recherche internes de ces médias sera indispensable. Outre Facebook, Twitter ou encore Pinterest, être présent dans les outils de Google assure également un meilleur positionnement, du moins tant qu'il restera le moteur de recherche le plus utilisé au monde.