Explorez par catégorie

Mon plombier roule en Porsche … et alors ?


Aujourd’hui, je voulais vous raconter une histoire qui m’est arrivée et qui arrive également dans le marketing.

La plomberie du marketing

Je vous explique, l’autre jour j’ai eu une fuite d’eau et j’ai contacté un plombier qui, fort heureusement, est venu très rapidement. Normal il roule en Porsche. Loin de moi l’idée de critiquer les personnes qui roulent avec ce genre de voiture, moi-même j’adorerais. Mais la première question qui m’est venue à l’esprit en voyant cela est qu’il devait bien gagner sa vie et que ses tarifs devaient être salés. Je l’avoue c’est mal, les préjugés c’est pas bien. Sauf qu’au moment de payer sa facture, j’ai compris que ce n’en n’était pas un. Bref, je ne critique pas, c’est une stratégie commerciale comme une autre. Mais ce que vous demanderez c’est où est le rapport avec le marketing.

Et bien c’est simple, j’ai rapidement fait le lien avec des marketeurs qui vendent des formations hors de prix, des formations tournées dans des endroits magnifiques. Certains vont jusqu’à s’afficher dans des villas luxueuses, entourées de voitures de sport hors de prix, avec des vêtements de grandes marques et tutti quanti. Ça fait quand même très cliché.

Pire, ces gens arrivent à faire croire à de pauvres incrédules qu’ils pourront devenir riches en suivant ladite formation de quelques heures au prix exorbitant. Peu importe le contenu, après il ne vous restera plus qu’à faire comme eux et devenir riche à votre tour. Vous y croyez ? Moi pas !

Ce que je me dis, c’est que, comme mon plombier, ils affichent leur richesse et vous montrent que vous êtes un peu des pigeons. Vous ne trouvez pas ?

Ce genre de « marketeur » sévit surtout sur les réseaux sociaux. Moi, mon fil d’actualité est bourré de ces publicités et je me demande vraiment si la qualité de la formation est au rendez-vous. Certains sortent de nulle part et revendiquent une expérience de fou pour justifier des prix de formation à 4 chiffres.

Enfin, chacun son business, tant qu’il y a des pigeons pour y croire … mais avouez que, moralement, ça pose des questions.

Pour conclure je dirais une chose : afficher sa richesse, y’a pas de mal. Par contre, l’utiliser comme argument de vente c’est vraiment prendre les gens pour des … !

 

Il y a eu 7 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 98 sur 100.

Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet