Explorez par catégorie

DMCA : Comment Google peut-il être aussi naïf ?


Tout le monde connaît Google, la plupart savent comment ça marche et comment ils gagnent de l’argent, mais très peu connaissent le côté obscur du moteur de recherche.

Cet article a pour but d’attirer votre attention sur l’existence d’une faille de Google et non de vous guider sur la voie du blackhat. En attendant que Google la corrige, nous vous aidons à vous protéger. A titre d’information, nous sommes actuellement en contact avec Google qui se dit très préoccupé par le sujet. Nous collaborons avec eux à la correction de cette faille.

 

DMCA Google

On vous explique une technique de hacking qui vous permet de manipuler Google en tirant parti des faiblesses du DMCA et de vous en prémunir. Entrez, avec nous dans le côté obscur du web pour découvrir comment exploiter les faiblesses la firme de Mountain View.

Ce moteur de recherche fait partie intégrante de notre vie, nous l’utilisons chaque jour à de nombreuses reprises pour trouver ce dont nous avons besoin sur le web. Même si vous avez choisi un autre moteur de recherche, vos clients, eux, se servent encore et toujours de Google. Que vous le veuillez ou non, votre activité professionnelle en dépend. Il est donc primordial que les pages de votre site soient indexées et référencées par Google. Mais vous le savez, vous n’êtes pas seul et, dans ces résultats on retrouve aussi vos concurrents. C’est naturel et c’est normal.

Sauf que certains sont si narcissiques qu’ils voudraient être seuls et faire disparaître tous leurs concurrents. Et nous nous sommes rendu compte, à nos dépens, que ce n’est pas si compliqué de berner Google pour faire supprimer les pages d’un concurrent.

Fin février, je vous avais raconté sur Facebook ce qui m’était arrivé. Pour rappel, un concurrent, l’agence cultivaref.fr créait des sites bidon en y plaçant une copie intégrale de nos contenus avant d’introduire une plainte DMCA auprès de Google pour violation des droits d’auteur (voir son dépôt de plainte). Il s’appropriait ainsi mon contenu et pouvait librement demander à Google de désindexer mes pages. Avouez que c’est assez affligeant quand même.

Au-delà du fait qu’il y a certainement mieux à faire pour détrôner un concurrent de manière honnête et légale, cela montre surtout les faiblesses d’un Google que l’on imaginait incorruptible.

Voilà, en quelques lignes, comment il est possible de tirer profit des faiblesses de Google. Mais ce n’est pas ça que je veux vous enseigner ici. Je l’avoue le titre était un peu racoleur. Vous me pardonnez ?

Si vous êtes encore là, c’est que vous me pardonnez. Merci. C’est peut-être aussi parce que vous êtes curieux de connaître la suite de cette histoire.

Vous vous en doutez, je ne me suis pas laissé faire. Je vous passe les différentes idées plus ou moins avouables qui me sont passées par la tête au moment où j’ai découvert la tromperie ainsi que les sentiments qui m’ont animé tout au long de cette saga (colère, déception, tristesse, joie, vengeance, résolution, self contrôle …). Bref, j’ai directement contacté Google en démontrant que les noms de domaine utilisés par ce concurrent malhonnête étaient bidon. C’était du genre www.shavethepussy.com ou pimpmefamouse.com. Inutile d’aller voir, ils n’existent déjà plus, mais ça vous donne une idée des inspirations de ce personnage. Bien sûr, Google a étudié ma demande et a bien compris qu’il s’était fait berner par Kevin (ce n’est pas un nom d’emprunt) après quoi il a réindexé mon site.

J’ai voulu savoir si cela marchait réellement ou si c’était juste une faille isolée. Et ça tombait bien puisqu’il existait une page pour le moins insultante à mon sujet (http://www.cree1site.com/tenir-un-engagement-arnaque-seolius/). J’ai donc, moi aussi, testé une plainte DMCA à l’encontre de cette page qui insultait ma famille et qui allait jusqu’à ruiner la réputation de mes enfants à l’école. Et ça a marché. Donc, oui, il s’agit bien d’une grosse faille de Google contre laquelle il sera important de se prémunir.

Aujourd’hui, après avoir demandé à Google d’étudier le préjudice que nous avons subi par l’utilisation abusive de sa procédure, la suite de l’histoire aura donc lieu en tête à tête entre le petit Kevin et le Grand Google … je me demande qui sortira vainqueur.

Au fait, Kevin Richard, si tu nous lis, sache que je ne t’en veux pas, tu m’as permis de trouver le thème de ma prochaine formation. Merci à toi.

Si vous voulez savoir :

  • Qu’est-ce que le DMCA ?
  • Comment fonctionne Google sur cet aspect ?
  • Comment introduire une plainte
  • Et surtout, comment vous prémunir de cette technique dégueulasse

Alors, suivez ma formation sur le DMCA : une présentation illustrée et commentée avec un livre blanc détaillé pour ne rien oublier.

PS : Kevin, tu es notre invité VIP, cette formation est gratuite pour toi puisque tu en es le point de départ. Notre tribune t’est toujours ouverte, nous sommes tous curieux que tu nous racontes la fin de l’histoire et ton combat contre le géant.

 

Formation DMCA

Il y a eu 36 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 100 sur 100.

Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet