Explorez par catégorie

Comment optimiser votre site internet pour les recherches vocales


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 23 Février 2018 à 14:56

Depuis la sortie de SIRI en 2011, les assistants vocaux font leurs arrivées un par un. Aujourd’hui, les assistants personnels de maison comme Amazon Echo ou Google Home font fureur. Leur succès annonce la tendance de la recherche vocale qui n’en est encore qu'à ses débuts !

Recherche vocale Google

Faut-il optimiser son site pour cette tendance dès maintenant ? Eh bien oui !

Avec 53% de l’usage d’internet réalisé sur mobile, dont 20% de requêtes faites par la voix, la réponse est évidente :

Il faut absolument s’adapter à la tendance et optimiser son site !

 

Pardon ? Vous n’avez pas encore de site, vous dites ? Il est temps de trouver un logiciel de création de site internet !

Si votre site est déjà créé, nous expliquons comment optimiser pour les recherches vocales vous seront utiles ! Voici ci-dessous 7 étapes :

Avec 64% des Français qui se connectent au Web sur leur Smartphone, le concept Mobile First est à adopter et les sites doivent absolument s’assurer d’être Mobile Friendly.

Pour optimiser son site pour les recherches vocales, il est important d’adopter le concept immédiatement.

Pour cela, le plus important est de s’assurer d’avoir un design responsif. C’est-à-dire ? Un design qui s’adapte aux différentes tailles d’écran : Télévision, ordinateur, tablette et mobile… Et SURTOUT aux écrans mobiles.

Les recherches vocales sont réalisées sur mobile. Alors rendre son site mobile friendly n’est pas une option !

Vous n'êtes pas sûr de votre responsive design ? Vérifiez ici: Piresponsive.

Il faut savoir que les requêtes ne sont pas énoncées de la même façon à l’oral.

Elles sont plus longues et prennent la forme de véritables phrases interrogatives. En effet, si à l’écrit on ne tape en moyenne que 3 à 4 mots clés dans notre barre de recherche à l’oral on atteint rapidement 8 à 9 mots.

Pour être trouvé lors des recherches vocales, il faut donc que vos titres s’adaptent à cette manière de rechercher une information.

Pour cela, positionnez-vous sur des mots clés de longue traîne.

Comme le dit Wikipédia, “la longue traîne désigne les mots clés qui attirent chacun peu de visiteurs sur un site internet, mais dont le cumul peut représenter une part non négligeable du trafic total d’un site.”

Ce sont pour souvent des expressions composées de 3 ou 4 mots clés et qui sont utilisées par des internautes ayant une idée très précise de ce qu’ils recherchent.

Vous devez inclure ces expressions dans vos titres.

Pour trouver ces expressions de longue traîne, vous pouvez taper l’un de vos mots clés dans un moteur de recherche et noter les recherches associées à votre mot clé proposées par le moteur de recherche.

Aussi, il est intéressant de proposer des titres sous forme de question.

Par exemple :

“comment booster le trafic de son site internet ?” au lieu de “5 tips pour booster le trafic de son site internet.”

Si votre titre pose une question précise, et que cette question est posée oralement par un internaute, votre titre correspondra parfaitement à sa requête et votre contenu aura plus de chance d’apparaître automatiquement dans les résultats qui lui seront proposés.

Le troisième élément à adapter est le contenu de votre site.

Votre site sert à partager ce contenu et à faire passer une information, un message.

C’est donc l’élément principal de votre site.

En termes de structure

Tout d’abord, adaptez-le en termes de structure.

Vos introductions doivent être proposées comme définitions ou réponses à vos titres.

Comme mentionné plus haut, les recherches vocales sont souvent sous forme de questions :

“Quel est la définition de… ?”, “Comment faire pour …?”.

Alors pour être bien positionné sur la recherche vocale, il est important d’avoir une introduction qui répond clairement et directement à la question de l’internaute.

Vous garderez le corps de l’article pour détailler et apporter des informations supplémentaires.

Cela vous permettra de ne pas nuire à votre SEO sur les recherches tapées tout en optimisant votre SEO sur les recherches vocales.

Le langage parlé n’est pas le même que le langage écrit.

Comme on l’a dit plus haut : en termes de recherches internet, c’est pareil.  Alors vous vous devez d'adapter vos contenus à ce changement.

En effet, lors d’une recherche vocale, la requête est souvent énoncée de façon naturelle.

Par exemple, on recherchera :

“Combien coûte le nouvel iPhone ?" au lieu de “ prix nouvel iPhone”


Ainsi votre contenu doit être rédigé de façon naturelle :

N’écrivez pas

“ le prix du nouvel iPhone est : € ” mais “le nouvel iPhone coûte € ”.

Pour finir, comprenez bien que Google n’inclue pas de formats dits “compliqués” aux résultats de recherches vocales.

Quand vous demandez à SIRI, Google home, Amazon Echo, ou à tout autre assistant “ Quelle est la moyenne de taux de rebond des sites français ?”. Il ne pourra pas vous traduire en mots, à l’oral, une infographie, un tableau ou un graphique…

Il faut y penser.

Par ailleurs, il peut être très intéressant de compléter et d’alimenter régulièrement votre page FAQ.

Si vous n’en avez pas, créez-en une au plus vite.

Celle-ci doit lister les questions les plus posées par vos internautes et y proposer des réponses aussi clairement que possible.

Bien entendu les questions doivent être formulées de la manière la plus naturelle possible ! Aussi naturellement qu’une question soumise oralement par un client.

Ainsi, si l’une des questions de cette page est posée à un assistant vocal, il pourra proposer votre réponse à son utilisateur.  

Lorsque l’on analyse le comportement des personnes ayant recours à la recherche vocale, on se rend bien vite compte qu’elle est utilisée dans certaines situations de vie:

À table

En cuisinant

En voiture

Et le plus souvent, le but est de trouver telle ou telle structure la plus proche.

En voiture, on cherche la station la plus proche, le parking le plus proche. En cuisinant, on vérifie les horaires d’ouvertures du supermarché le plus proche, etc.

D’ailleurs, on estime que 22% des recherches vocales sont faites dans le but d’obtenir des informations « localisées »

Alors si avec la hausse du taux de mobinautes on conseillait d’optimiser le référencement naturel local de son site, avec l’arrivée des recherches vocales, sachez qu’il est presque question de vie ou de mort pour votre site !

Pour cela, mettez en place une page Google MyBusiness et incluez des indications de lieux dans vos titres de contenu.

Aujourd’hui, les données structurées sont incontournables pour assurer le bon référencement de votre site internet.

En structurant les données de vos pages, vous permettez à Google de les exploiter plus facilement.

Puisque la recherche vocale est souvent utilisée pour réaliser des recherches locales, il est fortement recommandé d’utiliser les données structurées pour notifier votre adresse, votre numéro de téléphone, ainsi que vos horaires d’ouvertures.

Vous n’êtes pas expert en codage ? Pas de panique, Google a mis en place un outil simple d’utilisation dans sa Google Search Console.

Cet outil vous aide à baliser vos pages sans compétences requises en HTML.

Attention, même si l’optimisation de votre site pour les recherches vocales est une excellente démarche, il ne faut pas en faire trop au risque de perdre de vu son référencement naturel écrit.

Par exemple, grâce aux recherches vocales, on oublie les fautes d’orthographe. On pourrait donc penser qu’il est inutile de réfléchir à toutes les variations orthographiques de nos mots clés et c’est vrai … Pour la recherche vocale uniquement !

Si vous arrêtez d’utiliser les variations orthographiques en prévision des fautes de vos internautes, vous perdrez en référencement naturel sur les recherches tapées.  

De plus, soyez sûr que Google le remarquera si vous faites de la suroptimisation et il est peu probable qu’il vous le rende bien !

Avec une prévision de 50% de recherches vocales en 2020 selon ComScore, il est important de commencer à optimiser votre référencement naturel vocal. Pour cela, il faut :

  • Être totalement mobile friendly
  • Repenser ses titres sous forme de question en se positionnant sur sa longue traîne
  • Proposer des introductions qui donnent une définition ou répondent à vos titres
  • Adoptez un langage qui sonne naturel à l’oral
  • Une approche conversationnelle
  • Éviter de publier des formats dits “compliqués” seuls. Accompagnez-les de texte
  • Réapprovisionner et mettre à jour sa page FAQ
  • Avoir une page Google MyBusiness
  • Structurer ses données importantes comme l’adresse, les horaires et le téléphone

 

Attention à ne pas en faire trop afin de ne pas vous faire remarquer et sanctionner par Google

Ça y est, maintenant que vous savez quelles étapes suivre pour vous adapter votre SEO à la tendance de la recherche vocale, vous pouvez vous lancer !

Tendances CPA Google

Il y a eu 6 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 97 sur 100.

Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet