Vous cherchez quelque chose ?

SEM - SEO - SEA - SMO - SUA - SVE - STE ... non je déconne !


Mais qu'est-ce que ces tous ces termes ! Voilà une approche bien intéressante de traiter le sujet avec humour par Ad-min.

Le référencement d’un site internet n’est plus une tâche tout à fait anodine. Elle exige une certaine expertise, et peut constituer un véritable casse-tête pour les entrepreneurs novices. Cet article vise à clarifier certaines notions associées au référencement d’un site web. Il explique les concepts suivants qui en déroutent plus d’un : le SEM, le SEO, le SEA et le SMO.

Pour définir et délimiter les domaines d’applications de chacune de ces notions, commençons par préciser ce qu’est le référencement. En termes simples, référencer son site internet consiste à utiliser des outils qui faciliteront sa visibilité sur les moteurs de recherche. Représentez-vous votre site web comme un magasin pour l’instant inconnu. Le référencer c’est le faire connaître en employant des moyens légaux ; mais gratuits ou payants. De même, les techniques de référencement sont parfois gratuites, et parfois payantes. Mais toutes concourent à faire apparaître votre site internet dans les résultats des moteurs de recherche.

Le SEM est la première de ces techniques. Ce terme signifie en réalité Search Engine Marketing, et désigne toutes les techniques que vous mettez en place pour faire la promotion de votre site web. Le SEM s’appuie sur des méthodes qui facilitent la recherche du site internet sur la toile. Lorsque les atouts SEM sont bien employés, un site web répond précisément aux besoins des internautes et est donc correctement référencé. Tout le monde ou presque peut le trouver lorsqu’il utilise les bons mots-clés. Dans la pratique, le SEM regroupe plusieurs autres concepts, notamment le SEA, le SEO et le SMO.

Le SEO est l’acronyme anglais de « Search Engine Optimisation ». On peut traduire ce terme par « Optimisation pour le moteur de recherche. Le SEO désigne l’ensemble des techniques mises au point pour référencer un site web naturellement. Pour l’entrepreneur, la démarche est gratuite mais très précise. Le but ultime est d’être apprécié par les robots du moteur de recherche qui propulsent alors le site vers le haut du classement. On distingue généralement 2 types de référencement SEO

Il consiste à trouver des astuces pour améliorer le référencement de la page web via des acteurs externes. Par exemple, lorsque de nombreux articles écrits par des tiers citent ou font référence à un site web, les moteurs de recherche l’apprécient. L’entrepreneur peut donc mettre en place une stratégie d’échanges de liens avec des prestataires extérieurs qui rédigeront des articles vers son site web.

Cette technique consiste à structurer le site web et l’information de façon à faciliter son acceptation sur les moteurs de recherche. Par exemple, il faut veiller à l’arborescence du site internet, la position des mots-clés, le nombre d’occurrences des mots-clés principaux et secondaires ; etc.

Le SEA est l’acronyme de Search Engine Advertising. Il désigne donc une forme de référencement payante via la publicité ciblée. Comment ça marche ?

Pour faire simple, disons qu’un entrepreneur achète des mots-clés aux enchères sur Google Adwords ou Bing Ads. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur ledit mot-clé, l’annonce est affichée dans les résultats du moteur de recherche selon un mode de tarification pré-établi :

  • Le CPA (Coût par acquisition) : l’entrepreneur ne paie que si le clic sur l’annonce a généré un achat sur son site web
  • Le CPM (Coût par mille impressions) : l’entrepreneur paie un prix fixe pour mille bannières affichées sur les sites web ou pour mille visiteurs touchés.
  • Le CPC (Coût par Clic) : l’entrepreneur paie lorsqu’un clic est effectué sur ladite annonce

Les liens sponsorisés (donc les liens SEA) apparaissent généralement au-dessus ou à droite des liens dits « organiques », ou normaux. Ces liens aident à générer du trafic ciblé et à augmenter la visibilité d’un site web, d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise.

Le SMO est le dernier élément de référencement. Il signifie en fait Social Media Optimization, et désigne des techniques de référencement sur les médias sociaux tels que les pages sur Facebook, Twitter, Instagram et consorts. Le but du SMO est de faciliter un référencement différent de celui acquis sur les pages web. Mais le but est aussi de générer une image de marque positive auprès des internautes et des amateurs de réseaux sociaux.

Le SMO peut donc compléter parfaitement une stratégie de SMO efficiente. Certains métiers tels que le community management sont apparus à la faveur de la popularisation du SMO. Désormais, des professionnels formés pour animer les pages de réseaux sociaux et répondre rapidement aux questions et aux besoins des visiteurs deviennent les véritables garants de l’image de marque de l’entreprise.

Ainsi, le SEM est en fait une combinaison de tous les types de référencement listés plus haut. On peut donc poser l’équation suivante pour être complets sur le sujet :

SEM = SEO + SEA + SMO

Et vous, quelle technique de référencement utilisez-vous pour promouvoir votre site internet ?

Il y a eu 12 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 100 sur 100.

Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Commentaires (2)

  • Daddy IZAMABOKO

    j'aimerais savoir comment ces deux types de referencement fonctionnent sur le plan pratique, soit par une video ou document illustré

    avr 20, 2018
  • Adrien RIGOT
    Adrien RIGOT

    Bonjour,
    Pourriez-vous préciser votre questions ? 
    Par ailleurs, sachez que le campus propose des formations sur Facebook pour le SMO (voir rubrique "acédémie" et un guide SEO dans la bibliothèque du campus.

    Belle journée à vous,

    avr 20, 2018