Vous cherchez quelque chose ?

L’importance de la vitesse de chargement d’un site e-commerce


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 20 Février 2018 à 23:12

7 internautes sur 10 qui se refusent à revisiter un site e-commerce le font pour une raison simple : ils ont trouvé le temps de chargement des pages web trop long.

Chargement site web

La vitesse de chargement d’une page web est donc un enjeu crucial pour les e-commerçants. Revisitez les raisons pour lesquelles on doit y prêter la plus grande attention, ainsi que les astuces pour améliorer vos performances dans ce domaine.

La vitesse de chargement d’une page web désigne le temps que l’internaute met en attendant l’affichage d’informations sur le site internet. Pour un e-commerçant, ce temps doit être le plus court possible. Pourquoi ? Parce qu’un site web qui se charge trop lentement fait fuir les visiteurs. Conséquence directe : votre site internet perd des prospects potentiels, donc, de l’argent.

Des études statistiques indiquent justement qu’à chaque seconde de chargement supplémentaire :

  • La satisfaction du client baisse de 16 à 20%
  • Le nombre de pages vues diminue de 11 à 15%
  • Le taux de conversion baisse de 7 à 10%

Concrètement donc, vous perdez de l’argent lorsque votre site se charge trop lentement. Qui plus est, la vitesse de chargement influence directement votre référencement web.

Depuis près d’une décennie, la vitesse de chargement fait partie des critères de référencement les plus importants sur Google. En 2009 par exemple, l’entreprise a développé PageSpeed, un outil censé aider les webmasters à accélérer la vitesse de chargement de leurs pages web. Dans quel but ? Parce que cet élément détermine le classement d’un site sur les moteurs de recherche depuis le mois d’avril 2010.

En tant qu’e-commerçant, vous devez créer un site qui soit bien référencé dans les moteurs de recherche. Pour Google, un site qui se charge en plus d’1.5 seconde est trop lent ! Le vôtre devrait donc afficher les informations essentielles (textes et images incluses) en moins de 3 secondes ! Plus ce temps est long, plus vous aurez du mal à figurer dans le top 10 ou 20 des meilleurs résultats de recherche. Or, si les internautes ont du mal à vous trouver, comment pourriez-vous vendre vos produits et gagner de l’argent ? Incontestablement, vous devez être certains de la qualité du chargement de vos pages web.

Avant d’utiliser les outils destinés à améliorer la vitesse de chargement des pages web, testez la vôtre. Voici les outils qui permettent d’y parvenir en quelques clics :

Le TTFB est un indicateur servant à mesurer le délai entre l’émission d’une requête vers la page web et la réception des premiers octets de données. C’est le TTFB qui conditionne l’accès au HTML. Il influence directement la qualité du référencement naturel. Google recommande que les serveurs traitent les informations pour produire une page en moins de 200 millisecondes. Au-delà de ce temps, l’indice TTFB est médiocre et les pages ne sont pas correctement affichées et référencées.

Le Speed Index est un score attribué en fonction de la vitesse de chargement de la page. Il doit être le plus bas possible pour que le site soit qualifié de performant. Le Speed Index est un algorithme qu’on calcule en prenant en compte le pourcentage du rendu d’une partie visible du site et le temps écoulé pour que l’image apparaisse. Ce temps est de 100 images par seconde en moyenne. Utilisez des outils qui déterminent exactement cet indice, et vous aurez une vision globale et précise des performances de votre site internet.

Le Start Render sert à mesurer le temps écoulé avant l’affichage des premiers éléments de la page web. Il aide à évaluer le temps mort effectif que l’utilisateur passe devant un écran. Lorsque ce temps dépasse à peine une à deux secondes, tout va bien. Lorsque le Start Render dépasse 4 secondes, il faut absolument prendre les mesures pour le réduire le plus vite possible.

Vous devez mettre en place quelques stratégies et astuces efficaces pour améliorer la vitesse de chargement de vos pages web. Voici quelques-unes des mesures les plus efficaces :

Le vôtre devrait être un professionnel reconnu. Si possible, évitez les serveurs mutualisés et peu chers sur lesquels vous vous retrouvez par centaines. Un serveur dédié est presque toujours la meilleure formule, même si elle est un peu chère.

Votre site ne peut fonctionner sans requêtes HTTP. Mais en réduisant le nombre de CSS, d’images et de JavaScript (qui envoient systématiquement des requêtes au navigateur), vous améliorerez la vitesse de chargement de vos pages. Pour cela, il faut parfois diminuer le poids (en octets) du contenu que vous renvoyez au navigateur.

Les redirections ajoutent des requêtes HTTP en plus. Chaque fois que vous rajoutez une nouvelle url, vous ralentissez le temps de chargement de vos pages sur le site internet.

En dehors des astuces précédentes, voici d’autres éléments qu’il faut sans doute appliquer :

☑ La compression de données
Si vous employez cette technique, vous réduirez la taille de vos fichiers de moitié (voire plus) sans réduire la qualité du site internet.

☑ Faites usage d’un CDN (Content Delivery Network).
Le CDN réduit l’usage de bande passante et améliore la disponibilité du site web. Grâce à un CDN, le CSS, les images et le JavaScript sont tous préchargés sur plusieurs serveurs différents dans le monde. D'ailleurs le site de Seolius est monté avec 4 serveurs CDN de Amazon, l'un pour les fichiers PDF, le 2ème pour les fichiers CSS, le 3ème pour les fichiers JavaScripts et le 4ème pour les images.

☑ Mettez à jour votre CMS.
Un site e-commerce est plus lent à charger les informations quand le CMS n’est pas mis à jour.

☑ Utilisez régulièrement des outils pour tester vos pages web, notamment les suivants : Tools Pingdom, Webpage Test, Dareboost, GTMetrix,  ou Google Page Speed

Améliorer la vitesse de vos pages web est un travail de longue haleine. Votre site n’affichera pas forcément les informations au bout de 2 secondes 30. Mais plus vous réduisez ce temps d’affichage, mieux c’est. Surtout, utilisez toutes les ressources disponibles, payantes ou gratuites pour créer un site internet de très bonne facture.

Le résultat sur vos chiffres de ventes sera bluffant.

 

Il y a eu 2 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 93 sur 100.

Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet