Vous cherchez quelque chose ?

Non, le marketing vidéo ne vous coûtera pas grand-chose


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 31 Août 2017 à 09:33

Oui, vous avez bien lu, produire un contenu vidéo n’est pas réservé qu’aux grandes marques. Et il est temps pour vous de vous y mettre si vous ne voulez pas ramasser les restes de vos concurrents.

Enjeu du marketing vidéo

Pourquoi ? Eh bien, laissons les chiffres parler d’eux-mêmes : les marketeurs qui utilisent la vidéo augmentent leur revenu 49% plus rapidement par rapport à ceux qui ne le font pas (Wordstream). Cela dit, comment alors débuter dans ce domaine sans vous ruiner ? Suivez ce guide.

Il vous suffit maintenant de regarder autour de vous et peut-être vous observer vous-même pour comprendre que tout le monde consomme des vidéos chaque seconde. Ce type de contenu représente actuellement près de 80% du trafic global d’internet et il n’est pas près de diminuer sa cadence. Plus d’un milliard de personnes utilisent YouTube, soit presque le tiers des internautes et plus de 500 millions d’heures de vidéo sont consommées quotidiennement sur cette seule plateforme. Vous imaginez déjà l’étendue des possibilités du marketing dans ce domaine.

Mais mettons un peu les statistiques sur « pause » avec ce petit dernier : 87% des e-commerçants utilisent du contenu vidéo. Si vous n’en faites pas encore partie, vous avez beaucoup de retard à rattraper, mais rassurez-vous, il vous suffit d’un rien pour y parvenir. Premier constat : les consommateurs veulent de la vidéo et vos concurrents l’ont déjà compris. À partir de là, décryptons pourquoi les internautes raffolent de ce type de contenu.

L’image parle mieux que le texte et la vidéo mieux que l’image. Avec la combinaison son et image, vous avez toutes les cartes de votre côté pour immerger votre cible dans votre « petit monde ». Ils sont beaucoup plus réceptifs et arrivent à comprendre rapidement votre message (ex. : fonctionnement d’un produit), sachant qu’ils aiment de moins en moins s’attarder sur un long texte. Par ailleurs, la vidéo ne connaît aucune limite démographique : elle intéresse les personnes de tous âges, sexes et nationalités.

Les vidéos peuvent maintenant être créées ex nihilo et en même temps faire le buzz. Vous n’avez donc pas besoin de vous rivaliser avec la qualité de production hollywoodienne ni dépenser une fortune dans les effets spéciaux pour attirer votre cible. Au contraire, les gens recherchent maintenant l’authenticité et l’humain. Une vidéo amateur tournée sur un Smartphone avec des images presque floues peut très bien devenir aussi virale si ce n’est plus que le dernier épisode de « Game of Thrones ». Tout est dans le contenu !

Achetez un appareil photo d’entrée de gamme, soignez votre discours, tournez dans un endroit bien éclairé et le tour est joué. Tirez une leçon des nombreux jeunes Youtubeurs qui ont fait fortune à partir de moyens rudimentaires. Tâchez juste de bien susciter l’émotion grâce à votre vidéo en communiquant en tant qu’humain et non pas en tant que marque. Si vous n’avez pas encore trouvé une idée de contenu, vous n’avez qu’à convertir en vidéo un de vos articles de blog les plus appréciés pour commencer.

De plus en plus « paresseux » et pressés, les internautes n’ont parfois que quelques secondes à passer sur votre contenu avant d’être distraits ou ennuyés. Vous avez donc intérêt à produire une vidéo percutante et aussi courte que possible ne dépassant pas 5 minutes ou même trois minutes. De plus, ce format vous permettra de mieux vous concentrer sur l’essentiel de votre message, exit le superflu.

D’après la plateforme de marketing vidéo Wistia, une vidéo de 30 secondes a 80% de chances d’être visionnée jusqu’à la fin, une autre de 5 à 10 minutes a plus de 50% de chances et moins de 50% pour une autre de plus de 10 minutes. Si votre contenu requiert un format de plusieurs minutes, vous pouvez le décomposer en plusieurs séries de 10 minutes par exemple. Utilisez ensuite les techniques de « call to action » dans vos enregistrements pour anticiper et mesurer leur audience.

Il est presque inutile de vous donner ce conseil. Apprenez plutôt comment diffuser votre vidéo sur les plateformes existantes. La plus populaire est inéluctablement YouTube qui vous permet en plus de booster le référencement naturel de votre site web. Vous pouvez ensuite diffuser votre vidéo YouTube sur votre propre site et sur tous les réseaux sociaux, en seulement quelques clics. Votre public le fera ensuite avec cette même facilité de mise en ligne et de partage.

Egalement très demandé sur les plateformes sociales, le live streaming vous permettra d’interagir facilement avec votre public lors d’un évènement. Vous pouvez ensuite segmenter, puis publier l’enregistrement pour produire et publier d’autres contenus vidéo, à moindre coût. En s’attardant sur votre vidéo, les internautes informent inconsciemment les moteurs de recherche que votre site propose un « bon contenu » et il sera mieux positionné sur les résultats de recherche.

Grâce à la description de +/- 200 mots et les tags que vous choisirez soigneusement, votre vidéo représente un excellent moyen de ramener directement du trafic sur votre site. Enfin, vous avez déjà plusieurs options de diffusion et de publicité avec Google/YouTube, notamment le paramétrage de publicités vidéo à partir du tableau de bord AdWords.

Vous savez maintenant que vous pouvez produire facilement une vidéo sans engager un grand budget. Vous avez juste à soigner le contenu afin qu’il puisse susciter de l’émotion auprès de votre cible pour que celle-ci se souvienne de votre marque à travers ce qu’elle a ressenti.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire