Vous cherchez quelque chose ?

Google, chronique d'une mort annoncée


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 18 Août 2017 à 11:15

Lors du salon professionnel E-commerce One to One 217, Google a annoncé à une assistance conquise que la mort des moteurs de recherche était pour bientôt. D’après la firme de la Silicon Valley, cet outil sera remplacé par les outils d’assistance. Pour les professionnels du SEO et du marketing web, cette annonce a de quoi surprendre. Mais augure-t-elle d’une véritable révolution ?

La fin de Google

D’après la firme de la Silicon Valley, cet outil sera remplacé par les outils d’assistance. Pour les professionnels du SEO et du marketing web, cette annonce a de quoi surprendre. Mais augure-t-elle d’une véritable révolution ?

Depuis plus de 15 ans, les moteurs de recherche ont modifié notre rapport à l’internet. Les moteurs de recherche ont contribué avant tout à apporter des solutions aux questions. Depuis quelques années, on est plus dans la recherche de solutions. Il fallait logiquement s’attendre à ce que les acteurs du web passent à l’étape supérieure. Google l’a fait, en annonçant notamment que l’ère prochaine serait celle de l’avènement de l’assistance.

Curieusement, ce concept ne nous est pas vraiment inconnu. Les outils d’assistance vocale sont devenus incontournables. Google Home, Echo par Amazon et Siri sont des pré-requis dans notre vie professionnelle et privée. Google envisage donc qu’à moyen terme, ils soient généralisés et participent même à améliorer davantage notre vie. C’est le concept de l’aide.

Dans la logique de Google, cette aide est personnalisée, géolocalisée, évolutive et sur-mesure. Le client devient un socionaute, qui évolue au cœur de l’internet quelle que soit l’interface utilisée. Sur le web, on passera du stade où on rédige une question dans un moteur de recherche à celui où on pose et on obtient une réponse directe de l’assistance. Dans ces conditions, un moteur de recherche ne serait plus indispensable. Vraiment ?

Si les assistants IA sont sur le point de remplacer la recherche sémantique (toujours selon Google), la question sur leur pertinence et leur efficacité se pose véritablement. Prenons un exemple. Lorsque vous lancez une requête sur un assistant local par exemple, la réponse que fournissent nombre d’applications est l’un des 3 premiers résultats d’une recherche classique. Très souvent d’ailleurs, l’assistant retient la première réponse. Pourtant, cette réponse peut ne pas être la meilleure. Elle ne correspond pas nécessairement à nos besoins, et ne suffit pas toujours à étancher notre soif de curiosité.

De ce point de vue, et pour un expert en contenu marketing, l’assistance IA posera sans doute plus de problèmes qu’elle n’en résoudra. Pour l’instant, les professionnels du SEO et du marketing web profitent de la recherche sémantique et s’en servent pour créer du contenu, et améliorer leurs chiffres d’affaires. S’il ne faut s’intéresser qu’à un seul résultat proposé par les assistants vocaux, la pertinence posera problème à moins que les assistants vocaux à venir ne proposent la diversité de résultats qui font le succès des moteurs de recherche actuels.

Si la révolution annoncée par Google est réellement mise en place, les marketeurs web et les experts SEO devront s’adapter pour survivre. L’assistance induira une révolution dans les méthodes, et ce sur 3 points principaux :

Les entrepreneurs devront gérer les flux proposés à leurs clients pour répondre aux besoins des usages d’outils d’aide et d’assistance. Tout d’abord, la quasi-totalité des entreprises devront investir et se positionner sur le mobile. Ensuite, ils doivent connaître exactement les stocks des produits et les circuits de commercialisation ; utiliser des données online et offline pour recouper les informations clients ; et proposer leurs flux de produits sur tous les formats.

Les opérateurs internet devront proposer des produits qui sont téléchargeables à vitesse exponentielle. Aujourd’hui déjà, 6 usagers sur 10 abandonnent une page web sur mobile qui prend plus de 5 secondes pour s’ouvrir. Dans le même temps, les annonceurs sur mobile dont les sites s’ouvrent en 5 secondes maximum doublent systématiquement leur revenu. L’enjeu de demain, c’est une connexion ultra-rapide et performante.

Si les requêtes formulées sur les assistants d’aide sont mal interprétées, c’est tout un marché qui s’effondrera. Même si la recherche classique perd du terrain, l’avènement de l’aide passe par une pertinence exceptionnelle. Chaque fois que les requêtes émises via un accessoire d’aide ne seront pas bien interprétées, les entreprises de contenu perdront de l’argent et des clients.

En tant qu’acteur marketing et SEO, vous devez prévoir et même anticiper ce changement annoncé par Google. Entourez-vous des meilleurs et servez-vous de leurs outils pour renforcer votre crédibilité et créer de la valeur. Seolius a déjà anticipé ce changement et propose de nombreux outils qui vous seront d’ores et déjà utiles pour amorcer la transition. Par exemple, nombre de produits de cette entreprise vous familiariseront avec l’univers des API et des automations. Ce concept est indispensable pour comprendre l’intérêt qu’on porte aujourd’hui aux assistants vocaux.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire