Vous cherchez quelque chose ?

6 erreurs communes à corriger sur Google Analytics


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 15:54

Vous avez un ou plusieurs sites web ? Vous connaissez sans doute Google Analytics, l’un des meilleurs outils d’analyse d’audience de site sur le marché et qui plus est gratuit.

Erreurs Google Analytics

Vous avez un ou plusieurs sites web ? Vous connaissez sans doute Google Analytics, l’un des meilleurs outils d’analyse d’audience de site sur le marché et qui plus est gratuit. Rien d’étonnant en effet qu’environ 50 millions de portails web l’utilisent pour analyser leurs données de trafic afin d’orienter leur stratégie digitale.

Sachez alors que votre première erreur aurait été de ne pas vous servir de ce type de service pour comprendre votre site et prendre vos décisions marketing et commerciales. Si vous êtes déjà un utilisateur de Google Analytics, prenez connaissance de ces 6 erreurs à éviter afin d’obtenir des données statistiques fiables et de profiter pleinement du potentiel de votre site web.

Il s’agit d’une erreur facilement commise, mais heureusement, elle est aussi facile à corriger. Elle se présente souvent lorsque vous avez plusieurs collaborateurs (développeur, employés, agences…) et que vous ou l’un d’eux travaillez parfois chez vous. Ainsi, le nombre de visites que vous et vos employés générez pourrait fausser les données de trafic enregistrées par Google Analytics. Pour y remédier, il vous suffit de filtrer toutes les adresses IP professionnelles et personnelles qui représentent les visites internes à votre organisation.

Concernant les spams, il arrive que vous doutiez de la performance des outils de blocage que vous avez installés. Ainsi, pour rendre vos données encore plus précises, vous n’avez qu’à mettre en place un segment pour filtrer les « spam referrals ».

Les paramètres UTM (Urchin Tracking Module) vous permettent de mesurer l’impact de vos campagnes promotionnelles, plus précisément de savoir depuis Google Analytics quels éléments de votre campagne ont généré le plus de visites. Seulement, la mise en place de ces balises dans des campagnes internes ne fera que booster inutilement le nombre de visites sur votre site.

Veillez ainsi à ne vous servir de ces paramètres que pour suivre des liens externes qui pointent vers votre site, puis utilisez le suivi des évènements et appliquez des segments pour les campagnes internes. Vous pourrez ainsi ajuster facilement votre stratégie de communication grâce à des données plus précises.

Vous avez naturellement des objectifs à atteindre en fonction de la nature de votre site web, mais vous oubliez parfois de les mentionner, voire les chiffrer » sur Google Analytics. Cela vous prive pourtant d’une grande opportunité puisqu’en définissant des objectifs, l’outil vous alertera sur le parcours déjà effectué par rapport à ceux-ci. Cela vous permettra ensuite de corriger vos stratégies digitales.

Booster le taux de conversion, augmenter le nombre d’inscrits à la newsletter ou celui du remplissage de formulaire de contact, accroître le nombre de téléchargements… autant d’objectifs que vous pouvez marquer dans la section « Admin ».

La conversion représente l’ultime objectif de votre site web, c’est pour cette raison que vous devez en suivre les données via Google Analytics. Pour ce faire, paramétrez vos objectifs de conversion et faites un suivi régulier de leur réalisation. Ainsi, vous connaîtrez précisément quels produits, quelles pages de votre site, quelles images ou encore quels articles ont le plus influencé sur le processus décisionnel de vos visiteurs.

Tâchez toutefois de considérer toutes les formes de conversion et pas uniquement celles qui ont généré du chiffre d’affaires. En effet, une simple inscription au bulletin promotionnel ou une simple consultation de la page « Nous contacter » après avoir accédé à une page quelconque, peuvent aboutir à votre objectif de conversion.

La comparaison des données de trafic sur votre site web vous sert de base pour une future stratégie marketing. Vos conclusions pourraient ainsi aboutir à de nécessaires ajustements ou à une simple manœuvre de continuité. Cependant, veillez à ce que les statistiques que vous comparez soient comparables. Une diminution/augmentation du trafic dans un intervalle de deux mois peut par exemple résulter d’une circonstance spécifique telle qu’une élection présidentielle, les vacances ou tout autre évènement pouvant impacter la performance de votre site.

L’un des plus grands avantages de Google Analytics est la possibilité de paramétrer votre analyse de manière la plus précise possible. L’utilisation des seules statistiques globales de la version par défaut vous prive notamment de différentes informations importantes qui peuvent changer radicalement la tournure et l’impact de votre stratégie marketing.

Ainsi, créez vos propres tableaux de bord en mettant en place différents segments qui vous permettront d’affiner l’analyse de votre trafic et de récolter des statistiques plus précises. La version de base ne vous permet pas, par exemple, de connaître le nombre de visiteurs francophones qui ont accédé à votre site via des liens externes depuis des sites anglophones ou hors France…

En somme, la prise de connaissance de ces erreurs vous donne l’opportunité d’exploiter au mieux toutes les fonctionnalités de Google Analytics afin d’optimiser votre stratégie de marketing digital. Et n’oubliez surtout pas de vérifier régulièrement les données fournies par cet outil pour pouvoir agir efficacement à temps. 

Rapports Google Analytics


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire