Vous cherchez quelque chose ?

Concurrence oblige chez les géants du web : c’est la course contre la montre en ce moment


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 02 Mai 2017 à 05:01

Google se lance aussi dans la cour des grands au côté d’Amazon Echo dans les Conversation Actions avec la création de Google Home. Une action déjà menée depuis novembre 2016 aux États-Unis, Google Home est également lancé au Royaume-Uni depuis le 6 avril 2017 et ne risque pas de s’arrêter là.

Google Home

La concurrence est rude, maintenir le marché des assistants numériques intelligents est un vrai parcours de bataillons. Jusque-là la firme de Mountain View a fait des grands progrès avec Home et peut bien se confronter avec Amazon Echo, même si ce dernier était déjà présent sur le marché depuis fin 2014. Toutes les fonctionnalités ont été mises en place pour permettre une utilisation simple et fluide. Dorénavant, Google ouvre ses portes et donne la possibilité aux développeurs d’intégrer leurs applications ou services sur Google Home. Grâce à cette nouvelle fonction, il sera désormais possible de gérer toutes les applications via Google Assistant.

Pour le public, il n’y a rien de plus intéressant qu’un matériel qui pourra lui être utile tous les jours et qui procure des résultats efficaces. Pour qu’un matériel puisse produire les effets escomptés, il faut que le logiciel qui le gère présente toutes les fonctionnalités nécessaires. Les Conversation Actions, qui consistent à mettre en place des nouvelles utilisations de l’assistant vocal Google, est le premier exploit à puiser. Grâce à cette innovation, les développeurs vont pouvoir intégrer des reconnaissances vocales dans leurs applications. Cette fois les utilisateurs vont pouvoir crier, incroyable mais vrai. Google Home va donner la possibilité aux utilisateurs de demander ceux qu’ils veulent à l’application. Quoi de plus pour rendre la vie plus facile.

Cette nouvelle technologie que le géant du web souhaite mettre en place est très attendue par toutes les entités. Les spécialistes du marketing digital seront sans doute les plus intéressés.  Les marques vont pouvoir nouer un lien fusionnel avec des clients existants, mais aussi des clients potentiels grâce à cette nouvelle fonctionnalité. On espère vraiment qu’elles vont exploiter cette opportunité et démontrer la bonne fonctionnalité de Conversation Actions. C’est précisément la pratique qui va autant intéresser les utilisateurs. Ils attendent de voir comme ça va se passer.

Toutefois, une telle fluidité des informations n’est pas pour exempte de risque. Le marketing est un terrain sensible. Il faudra doubler de vigilance. Une transposition entre deux produits de la même marque sur ce nouveau support est très loin d’être avantageuse. Le cas de Burger King qui a utilisé abusivement l’application est aussi un exemple concret. Un expert en la matière, Google a fait en sorte que tous soient réparés. Toutefois, les marques continueront à considérer Home comme un espace pour générer de la publicité. Nul doute, les assistants numériques sont devenus dangereux pour eux.

Désormais tous les appareils qui bénéficient d’une application Android pourront profiter des bienfaits de Home. Avant d’atterrir dans tous les canaux finaux, le processus est long et pourrait paraître difficile à croire, pourtant c’est la réalité. C’est Google Assistant qui se charge de l’alimentation de Google Home. C’est lui qui réceptionne toutes les commandes vocales et qui les transforment ensuite en plusieurs Actions. Si chez Amazon on parle de « compétences » chez Google on parle d’Actions. Une liste non exhaustive des actions est activée. Elles sont ensuite consultables via l’application Google Home. Amazon a déjà une longueur d’avance avec plus de 100 000 compétences déjà disponibles, mais l’avenir de Home s’annonce aussi très prometteur. La mise à jour se fait coûte que coûte et intéresse de plus en plus les observateurs.

Google Home : contrôle

Pour que l’utilisation d’une telle innovation soit plus fluide et simple, Google ne manque pas de mettre à la disposition des développeurs un guide complet. L’application est aussi ouverte à des tiers. La finalité est de faire en sorte qu’une telle innovation soit à la portée de tous et pourra un jour devenir une fonctionnalité indispensable. Avec une telle interaction, il y a une forte possibilité que l’utilisateur n’ait plus besoin que d’exprimer ses besoins. L’assistant Google va répondre avec une conversation fluide, simple et spontanée. Pour que l’assistant puisse produire les effets escomptés d’une façon intelligente, il a besoin d’une interaction constante.

La liste des actions est séparée en deux catégories. D’un autre côté il y a les amusements et parallèlement il y a le fonctionnement.  Une application tellement réfléchie, l’utilisation des Conversation Actions passe largement au-delà d’un simple entraînement. Petits et grands vont pouvoir l’utiliser avec aisance. L’utilisation est très simple et très amusante. Il suffirait par exemple de demander à Google à vive voix de vous raconter une blague et vous aurez ce que vous désirez. De même, il sera aussi possible de demander de faire des bruits d’animaux et vous aurez le son. L’implémentation de cette application dans les 100 services Web déjà disponibles va vraiment donner envie de l’expérimenter. Qui plus est, elle est déjà intégrée dans quelques produits de Google tels que Chromecast et YouTube. D’autres liens comme Spotify et Uber n’ont pas aussi hésité de s’incruster.

Google Home : conversation

Airbnb, un site annonceur très connu sur le marché n’hésite pas une seule seconde de mettre en avant Google Actions. Une grande nouveauté et un fruit d’une immense innovation viennent de naître, ils l’ont baptisé Airbnb Concierge Action. Il a comme fonction de stocker toutes les informations propres à chaque propriété. Grâce à cette fonctionnalité, l’hôte va pouvoir déposer des conseils dans l’Assistant. Lorsque la commande vocale sera prête, l’Assistant va jouer le rôle de relais entre ce dernier et son invité. Parallèlement, les invités peuvent eux aussi déposer des recommandations. Pour être plus concrets, prenons l’exemple d’un restaurant. Les restaurants sont fortement invités de déposer leurs recommandations pour servir de guide à leurs futurs visiteurs.

Certes, à l’heure qu’on parle, Google est très loin d’avoir les meilleures actions en mains en termes de chiffres sur le sujet. Par contre, on peut déjà confirmer que l’argent intelligent en vendant des emplacements sur Home s’annonce prometteur. Des essais et certainement des échecs s’imposent, mais il y a une lueur d’espoir pour que l’expérience utilisateur reste stable. Pour Sundar Pichai, le chef de la direction de Google, un tel investissement était fortement étudié pour que les bénéfices soient conséquents. Ayant déjà une place importante sur le marché, Google ne va pas se laisser faire et va continuer à prouver au monde entier sa puissance dans le domaine.

Les consommateurs tireront sans doute profit de cette rude concurrence. Avec une telle envergure de combat, la qualité va être au rendez-vous. Les prix seront de temps en temps révisés à la baisse. Il y a toutefois des risques encourus pour les spécialistes du marketing, mais ça en vaudra la peine d’essayer tout en restant très vigilant.

C'est parti, je me lance avec Google Home

 


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire