Vous cherchez quelque chose ?

Dernière mise à jour de Penguin, cette fois-ci c’est la bonne ? [Penguin 4.0]


Le 23 septembre dernier, Google a annoncé le déploiement officiel de la version 4.0 de Penguin. Cette mise à jour est la dernière de ce type et sera désormais intégrée au coeur de l'algorithme central.


 Algorithme Google


 

Après plus de 700 jours d’attente et d’innombrables fausses alertes, Google a finalement officialisé le déploiement de la version 4.0 de son algorithme Penguin. Très attendue des webmasters, cette nouvelle mise à jour est annoncée comme étant la dernière en son genre, le moteur de recherche ayant décidé d’en faire un signal en temps réel intégré au cœur de son algorithme de recherche. Voyons donc ensemble les potentiels impacts de cette mise à jour décisive, ainsi que les implications de ce passage en temps réel.

Lancé en 2012 dans sa version initiale, l’algorithme Penguin de Google a été conçu avec pour mission première, d’identifier les sites web ayant recours à des techniques de référencement abusif pour améliorer leur positionnement dans les résultats de recherche. Dès son déploiement, Penguin 1.0 a ainsi impacté environ 3,1 % des requêtes, déclassant les sites web ne respectant pas les Google’s Webmaster Guidelines. Devenu une sorte de shérif du référencement en ligne, Penguin a connu, au fil des années, des évolutions majeures ayant pour but d’optimiser son action de filtrage, en intégrant à chaque fois de nouvelles normes et règles de classement. Cependant, comme l’ont appris à leurs dépens nombre de webmasters, les sites pénalisés par l’une ou l’autre des mises à jour successives de l’algorithme le restaient jusqu’à une nouvelle mise à jour, et ce, même quand les changements et les corrections exigés étaient mis en œuvre. En d’autres termes, si vous vous faisiez attraper par le shérif Pingouin, il vous fallait purger une peine jusqu’à son prochain passage. Pas très gai, notamment pour les sites impactés par l’avant-dernière mise à jour, Penguin 3.0 survenue le 17 octobre 2014, dont le calvaire aura donc duré 707 jours !

Penguin 4.0

Bienheureusement, ce type de pénalités dans la durée semble être désormais fini avec le déploiement de la version 4.0 de Penguin. Google a en effet annoncé, dans son post officiel, que cette dernière version de son « filtre-shérif » passait en temps réel. En d’autres termes, le filtre de la nouvelle version de Penguin sera appliqué systématiquement à chaque fois que Google procédera au recrawling et à la réindexation des pages, c’est-à-dire, EN PERMANENCE ! Les pages seront ainsi pénalisées ou dépénalisées de façon régulière, afin de permettre ainsi des classements rendant compte en temps réel, des actions menées par le moteur de recherche.

Alors que ses versions précédentes impactaient le classement des sites pénalisés de façon globale, Penguin 4.0 opte pour une approche plus spécifique, « plus granulaire » pour reprendre les termes du moteur de recherche. Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Difficile d’y répondre de façon précise, surtout que les analystes de la maison précisent que « cela ne signifie pas que le filtre n’affectera que les pages ». Toutefois, si l’on s’en tient à une compréhension basique de l’annonce officielle, cela devrait signifier que le nouvel algorithme luttera contre le spamdexing en impactant spécifiquement les pages des sites, mais qu’il pourrait aussi impacter des sections ou encore de larges parties d’un site, tandis que d’autres pages du même site pourraient ne pas être affectées.

Vraisemblablement, les presque deux années d’attente valaient le coup, puisque l’on devrait plus se retrouver à l’avenir, en stand-by, à l’affût d’une version 5.0. En intégrant le filtre Penguin à l’algorithme de base et en en faisant un processus constant, Google met en effet fin à ce cycle qui aura donc duré un peu plus de 4 ans.

Il faut tout de même préciser que le passage en temps réel de la dernière mise à jour de Penguin n’est pas encore achevé à l’heure actuelle. Ce qui peut être un peu décevant après une aussi longue attente. Toutefois, il y a fort à parier que la mise en place ne devrait pas prendre plus de quelques semaines supplémentaires. Gardez cependant à l’esprit que les effets de cette mise à jour ne se feront sûrement pas ressentir simultanément sur tous les sites, comme cela a d’ailleurs toujours été le cas.

Comme cela arrive généralement lors des mises à jour de l’algorithme de Google, l’une des principales questions que se posent les webmasters est de savoir si leur site a déjà été impacté. Bien entendu, si vous aviez été pénalisé par Penguin 3.0 et que vous avez rectifié le tir, le meilleur indicateur serait une levée des pénalités, et donc un meilleur positionnement sur les dernières SERP. Si par contre, vous n’étiez pas sous le coup d’une pénalité, il ne vous reste plus qu’à observer les fluctuations des SERP sur vos principaux mots-clés et termes de recherche.

Avec cette nouvelle et dernière mise à jour de Penguin, Google traduit son souhait de permettre aux webmasters de concentrer leurs efforts sur la conception de sites plus attrayants orientés vers l’expérience utilisateur. Par ailleurs, comme l’a déjà mentionné l’entreprise par le passé, Penguin n’est que l’un des 200 indicateurs servant au classement des sites dans les résultats des moteurs de recherche. Bien entendu, cela n’occulte nullement l’importance cruciale du déploiement de ce nouvel algorithme dans l’avenir des sites web.

En savoir plus sur les autres algorithmes de Google


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire