Vous cherchez quelque chose ?

Le travail en agence: Comment gérer son stress


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 03 Octobre 2016 à 13:56

Pratiquement tout le monde est constamment confronté à des situations stressantes dans son quotidien. Pour les travailleurs, cette affirmation est d’autant plus véridique. Afin de préserver sa santé, il faudra alors prendre certaines mesures.

Stress en agence

Les sources de stress sont nombreuses surtout pour la population active. Les entrepreneurs et les responsables de communication évoluent pratiquement tous dans des environnements stressants. La pression est en effet palpable dans des milieux où la réussite d’un projet est cruciale. Beaucoup d’employés œuvrant dans ces secteurs d’activité souffrent d’anxiété et quelques-uns sombrent même dans la dépression ou « explosent » durant l’exercice de leur fonction.

Par sa définition, le stress est considéré comme un trouble de l’adaptation. Il s’agit d’une frustration ou d’une anxiété ressentie quand on a l’impression de ne plus avoir le contrôle. Cette sensation une fois accumulée devient un vrai poison psychique et c’est souvent le cas dans le milieu professionnel. Un responsable de communication doit constamment assurer ses missions pourtant des facteurs exogènes peuvent compromettre l’atteinte de ses objectifs. D’autres éléments sont par la suite amenés à le remettre à l’ordre, ce qui provoque de la tension. La situation générale ne peut changer que si le problème est réglé à sa source. A cet effet, le sujet, si on peut dire ainsi, n’a pas de réel contrôle sur sa situation. Toutefois, il est possible de gérer son stress pour préserver sa santé.

Nombreuses sont les causes de stress pour les entrepreneurs et d’autres personnes. Pour les responsables de communication, il s’agit principalement de la pression exercée par ses supérieurs hiérarchiques. Ces individus sont tenus de remplir leur mission. Cependant, il arrive qu’à cause de certains concours de circonstances, le but escompté ne soit pas atteint. Dans ce contexte, les gérants n’hésitent pas à se disputer avec les ressources puisque des sommes énormes ont été investies et donc gaspillées. Si ce scénario se reproduit, l’employé peut être licencié. Pourtant, il n’a parfois pas de réelles capacités à résoudre le problème. La frustration s’installe alors et peut faire plus de mal que de bien. Outre la pression, il faut aussi compter les conditions de travail parmi les causes du stress. Certaines sociétés obligent ses salariés à effectuer fréquemment plus de 40 heures par semaine. Ces heures supplémentaires sont rémunérées convenablement, mais il faut avouer que cela devient vite éreintant.

Pour les entrepreneurs, le stress est permanent. Pour lancer une affaire, la personne doit investir ses fonds personnels. Si l’entreprise marche bien, il en tire des bénéfices. SI l’établissement subit des pertes, le fondateur doit payer ses employés de sa poche. Pour éviter ce second cas de figure, il faut que chaque opération soit couronnée de succès, ce qui est très frustrant. Il n’est pas rare que des clients tardent à procéder au payement de leur commande. Il arrive que les livraisons ne se passent pas bien. Parfois, les fournisseurs décident de vous lâcher. En outre, le cours de matières premières peut tout à coup monter en votre défaveur. Tout cela pour dire que pour être un entrepreneur, il faut avoir beaucoup de sang froid et savoir prendre les bonnes décisions au bon moment.

Il existe plusieurs types de stress. Le stress n’est pas forcément mauvais et dans certains cas il est plutôt bénéfique. En général, on en distingue trois catégories. D’abord, le bon stress c’est-à-dire celui qui se change en motivation pour donner le meilleur de soi-même. Il augmente la productivité du travailleur. Ainsi, le subir peut être positif pour certains individus. Dans ce cas-ci, le stress est profitable aussi bien pour la société que pour le salarié. Il y a également le mauvais stress qui affecte la santé mentale et physique. De ce fait, il peut nuire gravement à l’employé s’il n’est pas géré convenablement. Il peut vite devenir un grand handicap et freiner l’ascension professionnelle. Et pour finir, le stress chronique qui est le plus grave des trois. La personne atteinte de ce type de stress a la sensation de ne plus avoir aucun contrôle sur sa vie. Il a un impact majeur sur la santé et il est parfois difficile à évaluer. Ce genre de stress provoque un épuisement mental et physique de l’individu parce que l’organisme n’a plus le moyen de se défendre à ce stade-là.

Conséquences sur la santé

Comme une maladie, le stress professionnel déteint sur la santé de la personne atteinte. L’individu stressé devient vulnérable à certaines affections. Il n’est pas rare que les gens subissant trop de pressions soient atteints de différents troubles métaboliques. Ils sont souvent victimes de rétentions d’eau ou de problèmes diverses qui engendrent le surpoids. En outre, quelques-uns souffrent vite d’insomnies, ce qui les épuise encore plus. En réalité, les maux qui les touchent sont d’origine psychosomatique. L’anxiété perturbe la sécrétion de certaines hormones comme la méthionine. Celle-ci règle par exemple l’horloge biologique. Quand sa production est altérée, les troubles du sommeil commencent à apparaître. De nombreuses réactions biologiques ne se réalisent plus, ce qui fatigue un individu plus rapidement.

Mal géré, le stress peut également nuire à la vie professionnelle. Effectivement, une personne peut devenir violente à cause d’une grande anxiété. Dans certaines entreprises où la pression est omniprésente, les disputes et les insultes sont courantes. Face à la tension ambiante, beaucoup n’arrivent plus à se contenir et « explosent » en poste. Ce type d’agissement n’est pas rare puisque beaucoup ne tardent pas à réagir face à des actes qui sont souvent interprétés comme des provocations. Cette situation n’est pas bénéfique pour la croissance d’une société. La plupart des employés auront en effet tendance à démissionner plus facilement. De ce fait, les ressources humaines devront redoubler d’efforts en matière de recrutement. Cependant, l’image recruteur de l’entreprise ne va pas leur faciliter pas la tâche.

Comment gérer le stress ?

Seul le travailleur en personne peut gérer et ainsi réduire son propre stress. Il est tout à fait possible de vivre avec quiétude dans des milieux stressants. Le moyen le plus sur pour y parvenir est de fournir un grand effort personnel. L’individu devrait se reprendre en main pour ne plus être sujet à de l’anxiété et à d’autres troubles. Le plus conseillé pour un travailleur est de persévérer pour s’adapter à son environnement de travail. Il s’agira alors d’essayer de dépasser ses propres limites pour transformer un mauvais stress en un bon stress. De plus, apprendre à anticiper des situations problématiques est essentiel. En somme, il faut renforcer la résistance individuelle pour pouvoir mieux faire face à des scénarios stressants. Toutefois, il est également recommandé de trouver des centres d’intérêt et prendre des moments de plaisir pour se sentir mieux. Une bonne alimentation est aussi suggérée donc mangez des aliments qui fournissent des nutriments pour le corps. De plus, pratiquer des exercices physiques est souhaitable. Ce dernier point vous donnera les moyens de vous défouler quand la pression est trop intense. Une activité sportive réserve bon nombre de bienfaits pour le corps et est d’ailleurs indiquée pour retrouver un métabolisme sain.

Pour son entourage, les collègues de travail devraient apporter leur aide pour que l’individu réduise son stress. Une équipe soudée arrive plus facilement à faire face à des situations périlleuses. Il est donc primordial de renforcer ses liens avec ses collaborateurs. Toutefois, une entreprise soucieuse de son image doit également essayer d’améliorer la condition de travail des employés pour éviter les burnout. Dans cette optique, un espace de détente s’avère indispensable. En outre, il faut veiller à ce que les salariés profitent d’un temps de pause suffisant.

Tout le monde travaillant pour une entreprise est concerné par le stress. Dans ce sens, tous les acteurs devraient agir à leurs niveaux pour préserver la santé de chacun. Quoi qu’il en soit, il appartient à l’individu anxieux d’investir de sa personne pour y faire face ponctuellement. S’il est sous pression parce qu’il n’a pas atteint ses objectifs alors que d’autres si, il doit essayer de savoir comment les autres y parviennent. Dans ce contexte, il s’agira souvent d’apprendre une nouvelle méthode de travail. SI ses collaborateurs ne l’aident pas, il doit découvrir une technique efficace par lui-même.

Si le stress a été engendré par des circonstances indépendantes de sa volonté comme une augmentation de charge de travail par exemple, il faudra positiver et s’accrocher à certaines pensées. Des pères de famille travaillent en effet dans des conditions difficiles, mais ils ne démissionnent pas puisqu’ils sont conscients de l’importance de leur métier pour leurs enfants. Afin de mieux supporter la pression dans ce cas-là, il faut absolument avoir un hobby qui permet de se détacher du boulot. Beaucoup aiment alors pratiquer la danse ou d’autres activités.

Pour les personnes qui sont dans un état d’épuisement professionnel intense, il faudrait envisager de consulter un psychologue. Beaucoup hésitent dans cette décision vu la dépense que cela engendre. Cependant, ces praticiens aident à se remettre sur pied rapidement. Ils prodiguent des conseils utiles pour même à comprendre ses faiblesses.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire