Vous cherchez quelque chose ?

Google Mobile Friendly, la version 2.0 a été déployée


Google a confirmé le 13 mai dernier, la fin du déploiement de la nouvelle mise à jour de son algorithme dédié exclusivement aux sites mobile friendly. Il s'agit d'un nouveau coup de pouce majeur du moteur de recherche au responsive design.


 Algorithme Google


Algrorithme MobilegeddonComme annoncé en mars dernier, Google a confirmé ce 13 mai, le déploiement de la nouvelle version de son algorithme favorisant le positionnement des sites web compatibles avec les mobiles. Le moteur de recherche affiche ainsi clairement sa volonté d’offrir une meilleure expérience web aux mobinautes, qui représentent aujourd’hui une très large majorité des connexions web quotidiennes (plus de 60%).

Un peu plus d’un an après le lancement de sa mise à jour Mobilegeddon, Google déploie une  version améliorée de cet algorithme censé optimiser le positionnement des pages mobile friendly dans les résultats de recherches sur les smartphones et tablettes. Très attendue depuis la publication du 17 mars sur le blog officiel, cette mise à jour a finalement été officialisée ce 13 mai par John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google. Comme à son habitude, c’est à travers un « petit » tweet que ce dernier a confirmé la chose, sans oublier de répondre à certains webmasters sur ce que l’on pouvait attendre de cette mise à jour. Si Mueller n’a pas précisé depuis quand le déploiement avait commencé, les premiers résultats ont déjà pu se faire ressentir pour certains sites déjà mobile friendly sur les recherches effectuées par les mobinautes.

Avant tout, il est important de garder à l’esprit que cet algorithme est un signal qui procède à une indexation page par page. Son impact réel sur le positionnement et le trafic global peut donc prendre un certain temps avant d’être ressenti, en fonction du temps que Google prend pour l’indexation et l’exploration de toutes les pages des sites compatibles mobile.

Ensuite, pour ce qui est des impacts concrets de cette deuxième mise à jour, il s’agit, comme déjà mentionné plus haut, de renforcer les effets de la version 2015 en donnant un nouveau coup de pouce au ranking des sites mobiles dans les résultats de recherches sur mobiles.  Toutefois, comme a tenu à le rappeler John Mueller, cela ne doit pas occulter l’importance relative des nombreux autres facteurs de positionnement (plus de 200) analysés par Google pour déterminer le positionnement final d’un site sur une requête donnée, ceci indépendamment du type de périphérique utilisé. Comme lors du déploiement de la première version de Mobilegeddon et Google Fontôme, les effets significatifs de cette mesure pourraient n’être ressentis que très légèrement, notamment pour les sites déjà mobile friendly avant cette mise à jour.

Encore que tout dépend un peu de l’environnement concurrentiel et du contexte dans lequel évolue chaque site web, comme c’est d’ailleurs souvent le cas en SEO. Ainsi, si vous possédez un site déjà mobile friendly et que vos concurrents adoptent un design responsive après cette mise à jour, votre positionnement pourrait s’en ressentir. Par contre, si les premières positions sur les résultats de recherche étaient occupées aussi bien par des sites mobile friendly que par des sites non compatibles, certaines modifications significatives pourraient s’observer.

Les propriétaires de sites disposant déjà d’une version compatible mobile ne devraient craindre aucun impact négatif de cette nouvelle mise à jour. Cependant, l’évaluation s’effectuant page par page, un test rapide des principales pages avec l’outil gratuit mobile-friendly de Google est recommandé pour parer à tout éventuel problème technique qui pouvant avoir un impact négatif sur le classement final.

Pour les sites qui n’ont pas encore franchi le cap du responsive design, c’est le moment ou jamais de s’y mettre pour profiter des avantages de cette nouvelle mise à jour.

En savoir plus sur les autres algorithmes de Google


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire