Vous cherchez quelque chose ?

Fluctuations des SERPs en janvier : nouvelle "Quality Update" confirmée par Google


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 24 Novembre 2016 à 15:38

Les Googlers ont relayé massivement les données de fluctuations dans les SERPs en début d'année. Attribuées rapidement à un nouvel update de Penguin, ces variations sont en réalité liées à une nouvelle mise à jour de l'algorithme principal de Google.


 Algorithme Google


Pour Google, la nouvelle année coïncide avec le lancement d'une nouvelle mise à jour sur son algorithme principal. Quelques heures seulement après son déploiement, cet update a grandement modifié les classements de plusieurs sites au point d'inquiéter nombre de Googlers et d'administrateurs des pays anglophones, surtout. Les jours précédant la confirmation de la firme de MountainView, les spéculations vont bon train sur la nature exacte de cette mise à jour. Beaucoup croient alors que la modification apportée par Google ne peut être que la nouvelle version Penguin, dont la dernière mouture, Penguin 3.0, date de 2014. Les données de différents outils comme Searchmetrics ou MozCast constatent en effet de grandes fluctuations dans les SERPs de plusieurs sites, souvent sur des phrases ou des expressions-clés identiques. En deux jours, certaines pages ont vu leur position s'améliorer considérablement, avant de chuter puis de revenir à la normale, sans raison apparente. D'autres ont par contre subi des déclassements conséquents, dont les sites américains comme vanityfair.com, fastcompany.com et newyorker.com.

Beaucoup de changements dans les résultats de Google aujourd'hui pour un très grand nombre de sites web. Nous ferons le...

Devant les réactions des observateurs, Google met fin au suspense en indiquant qu'il ne s'agit pas de la version 4.0 de Penguin comme annoncée par certains Googlers. La réponse de la firme s'est faite via quelques-uns de ses cadres les plus en vue, dont Gary Illyes et John Mueller. Le premier a rapidement tweeté que les fluctuations sont plutôt dues à une mise à jour de l'algorithme principal. Cette énième retouche fait suite à la dernière Quality Update surnommée Phantom III par les SEOers. John Mueller se contente pour sa part de poster sur Google+ que la mise à jour Penguin 4.0 sera pour une autre fois, avant de réitérer ses propos sur Twitter. Même si les effets réels de cet update restent assez flous, des analyses poussées permettent de dresser une première conclusion : les sites de grande qualité, qui offrent des contenus longs analysant en profondeur un sujet précis, sont ceux qui ont le plus profité de la mise à jour.

En savoir plus sur les autres algorithmes de Google


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire