Vous cherchez quelque chose ?

Google Panda 4.2 : Un faible impact


En juin dernier, Gary Illyes de Google a annoncé le déploiement d'une mise à jour, ou plutôt d'une retouche de l'algorithme Panda. C'est chose faite depuis le week-end du 18 juillet 2015.


 Algorithme Google


Ceux qui ont observé les changements apportés sur Panda depuis ses débuts le savent : il arrive parfois que Google procède à des retouches dans l'algorithme, sans que cela n'affecte le fonctionnement global de l'outil. Certaines remises à niveau n'ont même pas été confirmées ou désignées numériquement comme des versions de mise à jour.

Concrètement, les modifications effectuées depuis fin juillet constituent la 29e retouche de l'algorithme Panda. Au moins avec cette version 4.2, Google a pris la peine de la nommer officiellement, même s'il ne s'agit pas vraiment d'une mise à jour à proprement parler. Cette nouvelle mouture réutilise en effet les mêmes signaux et les mêmes codes que la précédente version de Panda, à quelques exceptions près.

Ceci explique certainement pourquoi les webmasters ne constatent pas, du moins pour le moment, les conséquences immédiates de cette « mise à jour » sur le trafic de leur site, ni sur leur classement dans les résultats de recherche. Google lui-même indique que Panda 4.2 affectera seulement entre 2 et 3 % des résultats de recherches, un pourcentage nettement en deçà des 7 % de trafic concerné par la dernière vraie mise à jour en mai 2014. La firme de Mountain View précise que le pourcentage de 2 à 3 % touché par Panda 4.2 n'englobe pas seulement les pages qui ont reculé dans les SERPs à la suite de la mise à jour. Elles incluent aussi les pages qui ont vu leur classement progresser grâce à la nouvelle mouture de Panda.

Google précise que l'application de Panda 4.2 s'effectuera sur « quelques mois », sans aucune information supplémentaire. Nul ne sait actuellement de combien de mois il s'agit exactement, ce qui inquiète passablement les analystes et les webmasters. Beaucoup d'entre eux craignent en effet que le déploiement graduel de la mise à jour soit un prétexte pour Google afin d'apporter des modifications sur son algorithme principal, et non plus sur le simple Panda.

Glenn Gabe estime notamment qu'en ne fournissant aucune précision sur la durée de déploiement, Google s'offre une grande marge d'erreur et se donne le droit de modifier en cours de route la mise à jour Panda 4.2 au cas où les résultats ne donneraient pas satisfaction. Même s'il ne s'agit pour le moment que de pures spéculations, c'est tout à fait possible. Un autre consultant se plaint du trop long délai du déploiement.

Comme toute autre modification sur Panda, les sites affectés doivent en effet attendre la prochaine mise à jour pour espérer récupérer leur positionnement précédent, même s'ils procèdent rapidement à des changements adéquats en réponse à la pénalisation. Google ne l'entend évidemment pas de la même oreille, arguant que la mise à jour Panda 4.2 exige l'analyse de nombreuses données, pour en évaluer les véritables effets. Selon Gary Illyes lors du SMX Advanced, la récolte de ces données peut prendre des mois avant de pouvoir les exploiter et les intégrer dans l'update.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire