Vous cherchez quelque chose ?

Google confirme la mise à jour « Google fantôme » sur son algorithme principal


Cet ajout dans l'algorithme principal change surtout la manière d'évaluer la qualité des contenus dans les résultats de recherches.


 Algorithme Google


Après quelques semaines de rumeurs, Google confirme finalement le lancement d'une mise à jour sans nom début mai.

Phantom 2 GoogleDepuis le début du mois, les webmasters des quatre coins du globe assistent à un changement notable dans le positionnement des sites dans les résultats de recherche. Ces bouleversements ont été attribués au départ à la mise à jour baptisée « Mobilegeddon » de Google, lancée le mois dernier. Ce nouveau filtre est conçu pour favoriser les sites mobile friendly dans les résultats de recherche. Après quelques analyses poussées, les observateurs ne voient pourtant aucune relation entre Mobilegeddon et le déclassement de plusieurs sites en début du mois. La liste des adresses ayant perdu plusieurs positions inclut en effet des sites qui sont tout à fait mobile friendly, excluant tout lien entre mobilegeddon et leur déclassement dans les SERPs. Les webmasters en concluent donc que Google a lancé une nouvelle mise à jour majeure, la deuxième de rang après celle déployée par la firme quelques mois auparavant.

Contactés à ce sujet, les responsables de la firme de Mountain View ont réfuté l'existence d'une telle mise à jour dans un premier temps. Ce refus conduit les webmasters à surnommer la mise à jour « Phantom 2 », sachant qu'elle constitue le deuxième update non nommé par le groupe américain. Mais après plusieurs demandes de la part des webmasters et autres blogueurs, Google reconnaît finalement le déploiement d'une mise à jour en début du mois. Cette modification concernerait essentiellement l'évaluation de la qualité des contenus des sites web, et ne serait pas un filtre comme Panda ou Penguin. La mise à jour s'applique directement à l'algorithme principal du moteur de recherche.

À défaut de nommer sa mise à jour, Google laisse aux webmasters la liberté de la surnommer « quality update », en référence au volet de l'algorithme principal qu'elle modifie. La firme de Mountain View a beau dire que cette actualisation modifie la manière dont son algorithme évalue la qualité des contenus web, elle n'en dit pas plus sur les vrais signaux concernés. S'agit-il de la lisibilité des pages du site ? Ou de la pertinence des informations relayées par la plateforme en question ? La mise à jour cible-t-elle les contenus peu originaux et à faible valeur ajoutée, que l'on peut trouver facilement sur les sites institutionnels ? Google n'a pas fourni plus de précision sur l'agissement de sa mise à jour sur ces points précis.

Force est pourtant de constater que cette modification impacte considérablement des sites autrefois jugés pertinents sur le net. Le cas de HubPages, un site qui héberge plus de 870 000 blogs couvrant des thèmes très variés, en est une parfaite illustration. En début du mois, le site a vu son trafic Google chuter de 22 %, la régression ayant touché essentiellement ses pages les plus vues. Sur les 100 meilleures pages du site, 68 ont sérieusement pâti de cette baisse du trafic via les recherches Google. HubPages, qui emploie pourtant des éditeurs professionnels pour valider la qualité de ses contenus, cherche encore actuellement les raisons de ces déclassements. Le site n'est pas toutefois le seul concerné. Des adresses très visitées comme wikiHow et Answers.com ont également subi le même sort.

En savoir plus sur l'algorithme mobile de Google :


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire