Vous cherchez quelque chose ?

Trafic et taux de conversion : le guide pour développer un blog


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 21:56

Sur le web, trafic et taux de conversion sont étroitement liés. Différents scénarios peuvent cependant se produire et remettre en cause la qualité d'un contenu ainsi que la capacité d'un site à générer du trafic qualifié.

En référencement, un faible trafic pour un taux de conversion élevé est souvent signe d'un trafic de qualité. Même si le blog ne reçoit que peu de visiteurs, la plupart des internautes qui arrivent sur la plateforme vont jusqu'au bout du tunnel de conversion. Ils achètent un produit/service ou souscrivent à une newsletter. Un blog ne peut cependant espérer voir ses revenus ou son taux de conversion croître si son nombre de visiteurs n'augmente pas. Différentes solutions doivent ainsi être mises en oeuvre pour atteindre cet objectif. Il s'agit de faciliter le partage des différents contenus, diffuser chaque nouveau contenu par email, optimiser les articles pour qu'ils se positionnent sur des mots clés pertinents ou encore créer du contenu qui répond aux questions qui reviennent le plus souvent sur les réseaux sociaux.

 

Trafic SEO Guide

En plus des solutions citées précédemment, d'autres mesures s'avèrent également efficaces pour augmenter son taux de trafic. Parmi celles-ci, on peut citer la mise en place d'un netlinking interne de qualité pour lequel il suffit d'insérer des liens vers d'autres articles du blog. Ce procédé met en avant les autres contenus et permet d'optimiser leur positionnement dans les résultats de recherche. Autre mesure efficace : le suivi du trafic entrant pour identifier son origine. En sachant d'où vient le trafic, il est plus facile d'orienter la thématique de certains articles pour susciter l'intérêt de nouvelles cibles. Enfin, il ne faut pas négliger les relations que l'on crée avec les autres bloggers et les personnes d'autorité.

Il est possible que les meilleurs articles du blog génèrent à la fois un fort trafic et un taux de conversion élevé. Il n'est dans ce cas plus question de savoir comment développer ces indicateurs – puisque l'objectif du blog est atteint - mais de savoir comment les maintenir au même niveau. Certaines pistes peuvent être explorées. Il faut avant tout identifier les sujets les plus récurrents dans les différents articles. Ces sujets contribuent au succès du blog, aussi est-il conseillé de les reprendre pour les traiter sous différents angles. L'objectif est de proposer du contenu neuf aux internautes sans pour autant abandonner les thématiques les plus intéressantes. Il faut ensuite savoir quel type d'articles revient le plus souvent dans le classement des contenus les mieux positionnés.

S'agit-il de conseils, d'analyses détaillées, d'infographies, de vidéos ou de guides ? Il suffit de reprendre le même format pour les prochains articles. Identifier les auteurs des meilleurs contenus s'avère également essentiel puisqu'il est de cette manière possible de leur confier la rédaction des articles à venir. Le rôle du blogger se résumera uniquement à promouvoir le contenu. Comment ? Par l'intermédiaire des réseaux sociaux, des campagnes emailing ou du référencement naturel. L'objectif est d'attirer le maximum d'internautes et maintenir le même taux de conversion. Enfin, il ne faut pas négliger l'emplacement des boutons call-to-action. Plus ces boutons seront visibles, plus il sera facile de convertir. Ils sont généralement situés en fin d'article.

Si un blog attire beaucoup d'internautes, mais présente un faible taux de conversion, il n'y a que deux explications possibles : les visiteurs ne sont pas qualifiés ou le blog ne permet pas la conversion. Le premier cas est un scénario très répandu chez les auteurs de blogs venant de se lancer. Ils ne prennent pas le temps d'identifier leur audience d'où le désintérêt des personnes ciblées pour le contenu proposé. D'autres internautes peuvent en revanche consulter le blog et contribuer à développer son trafic parce que la thématique les intéresse. Dans le cas où les articles sont ciblés, le problème se situe au niveau du tunnel de conversion. Il est alors conseillé de faire attention à l'emplacement des boutons call-to-action.

L'internaute doit pouvoir partager facilement les articles qui lui plaisent. Il doit également pouvoir accéder au bouton d'inscription à la newsletter sans pour autant négliger l'enchaînement logique des boutons CTA. L'ergonomie et la facilité de navigation restent des critères importants pour une expérience de navigation réussie. Par ailleurs, il faut s'assurer que les offres de produits ou services proposés sont suffisamment convaincantes. Si ce n'est pas le cas, les internautes n'iront jamais jusqu'au bout du tunnel de conversion. Les articles de blog doivent susciter l'intérêt et inciter les visiteurs à en savoir plus. Présentés de cette manière, ils attireront non seulement les internautes cibles, mais permettront aussi d'élargir l' audience du blog.

Un blog ayant un faible trafic et ne générant qu'un faible taux de conversion est problématique à tous les niveaux. Son contenu n'est avant tout pas adapté à l'audience visée. Il n'est également pas optimisé pour un référencement SEO. Enfin, il est probable que les boutons clicks-to-action soient mal positionnés et ne permettent pas d'orienter le visiteur vers le bout du tunnel de conversion. Ce genre de situation n'est cependant pas perdu d'avance puisqu'il est possible de ramener du trafic et augmenter son taux de conversion en changeant d'approche. La première modification se fait au niveau du contenu, car si le contenu est pertinent et suscite de l'intérêt, il attirera naturellement de nouveaux visiteurs qui le partageront.

Pour améliorer la visibilité d'un contenu sur le web, le référencement apparaît comme la solution la plus efficace. Les mots clés en rapport avec l'activité d'un blog et sur lesquels on souhaite se positionner sont à privilégier dans les articles. Ils permettent de faire remonter un contenu dans les pages de résultats de recherche uniquement à partir des requêtes d'internautes. Dès lors que le référencement est amélioré, il ne reste plus qu'à revoir l'emplacement des boutons call-to-action afin de convertir les visiteurs. Le principe est là encore le même : il suffit de positionner ces boutons en bas de l'article ou de l'infographie. Il faut cependant éviter de les rendre trop intrusifs au risque de voir les internautes se détourner du blog. Les boutons CTA à chaque page sont par exemple à proscrire, tout comme les demandes d'abonnement à la newsletter dès la tentative de connexion au blog.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire