Vous cherchez quelque chose ?

Acheter des domaines pour le référencement


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 18 Avril 2015 à 07:14

L'acquisition de domaines à des fins SEO existe depuis une dizaine d'années et n'est pas pénalisée par Google. Cette méthode consiste à acquérir des domaines expirés ou à vendre afin de servir le référencement de son site principal.

L'achat de domaines est une pratique SEO courante et particulièrement efficace. Il consiste à acquérir des domaines expirés ou mis en vente afin de profiter de leurs liens entrants et de leur notoriété, mais également pour les rediriger en 301 vers son site.

Acquérir un domaine pour le SEO

Les domaines expirés n'ont généralement plus de propriétaire et peuvent être acquis à un prix normal. Il est toutefois important de s'assurer qu'ils ne sont pas sous le coup d'une sanction Google, car il est parfaitement possible de pénaliser son propre site de cette manière. Les domaines à vendre ne présentent pas ce genre d'inconvénients puisqu'ils sont toujours en activité et proposent du contenu référencé. Dans l'un ou l'autre cas, il est préférable d'opter pour des domaines ayant une thématique et une langue proches de la sienne. Une fois choisis, ceux-ci sont évalués afin de déterminer leurs anciennes activités, leurs FlowMetrics, le nombre de domaines référents ou encore le nombre de liens supprimés. En cas de doute, mieux vaut passer à un autre domaine sous risque d'acquérir un mauvais profil et pénaliser son référencement. Le domaine acheté peut ensuite servir de blog pour promouvoir sa page, être redirigé en 301 vers son site ou être directement utilisé pour ce dernier.

Choisir un nom de domaine

Le nom de domaine est composé suivant divers critères : nombre de caractères, présence de traits d'union, présence d'accent, etc. Le but est généralement de faciliter la mémorisation et la saisie dans un souci de simplicité et de praticité. Concernant les choix de terminaisons, les domaines en .com ou en .fr sont à privilégier, car ils sont largement connus des internautes. Il est toutefois recommandé d'acquérir les autres extensions portant le même nom de domaine afin de protéger son site des pirates. Au final, on doit ainsi avoir un seul nom de domaine en .net, en .info, en .org, en .biz ou encore en .eu. L'ensemble de ces domaines est alors utilisé de deux manières différentes : ils proposent du contenu différent et incluent des liens pointant vers le site principal ou ils sont redirigés en 301 vers celui-ci. Inclure des liens pointant vers son site ne contribue cependant au référencement que si le nom de domaine acquis est indexé par Google tandis que la pratique de la redirection se révèle inutile en termes de SEO. Étant donné qu'il s'agit de noms de domaines achetés, les redirections n'ont aucune valeur toutefois, elles permettent de rediriger l'internaute s'il saisit l'adresse dans son navigateur.

Éviter les noms de domaine à mot-clé

Les noms de domaine à mots clés sont à éviter autant que possible. Cette pratique consiste à proposer par exemple un nom de domaine de type acheter-voiture.com afin de faire remonter le site sur cette requête populaire. Google considère ces noms comme des spams et les pénalise fortement dans ses résultats de recherche. Il est ainsi inutile d'essayer de tromper le moteur de recherche d'autant plus qu'il interdit cette pratique depuis fin 2012. Les sites dits Made for Adsense sont également à éviter, car un contenu pauvre et composé en majeure partie de publicités est sanctionné par Google. La création de ce type de sites est pourtant une erreur couramment commise par les référenceurs puisqu'il est souvent difficile de proposer du contenu pertinent sur plusieurs noms de domaines. Comme évoqué plus haut, le mieux est de proposer du contenu différent de ce que l'on propose afin d'éviter ce genre de cas, mais aussi afin de ne pas tomber dans le piège du duplicate content.

En résumé, pour être efficace au référencement, l'acquisition de domaines doit donc prendre en compte ces différents critères et répondre aux exigences de Google.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire