Vous cherchez quelque chose ?

Google : plus de sites mobile-friendly dans les résultats de recherche


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 02 Mars 2015 à 15:44

Le nombre d'internautes utilisant un appareil mobile pour se connecter au web ne cesse de croître. Soucieux de s'adapter à la tendance, Google vient d'annoncer l'arrivée de plus de sites mobile-friendly dans ses résultats de recherche.

Mobile-friendly SEO GoogleGoogle vient de l'annoncer : la compatibilité mobile sera un critère de positionnement dans les résultats de recherche. Cette nouvelle mesure prendra effet à partir du 21 avril prochain et les sites mobile-friendly seront les premiers à bénéficier d'un meilleur positionnement. Ils remonteront plus facilement dans les pages de résultats pour chaque requête d'internaute en lien avec leur contenu. Pour les propriétaires de sites web et éditeurs de sites, il sera nécessaire d'avoir un site compatible avec les mobiles pour espérer améliorer le référencement. Pour les internautes, aucune modification particulière n'est à prévoir. La décision de Google doit au contraire leur faciliter la vie puisque non seulement ils bénéficieront d'un affichage optimum quel que soit le terminal utilisé – smartphone, tablette, etc. -, mais leur expérience de navigation sera également améliorée. Ils n'auront entre autres plus besoin de zoomer sur une page, scroller ou passer en mode paysage pour profiter pleinement de l'affichage d'un contenu.

Pour rappel, Google avait déjà fait un geste en faveur des internautes mobiles il y a quelques mois. Une icône sous forme de téléphone s'affichait alors à côté du lien dans les résultats de recherche pour les sites mobile-friendly. L'internaute n'avait plus qu'à cliquer sur les sites compatibles mobiles pour bénéficier d'une expérience de navigation adaptée à son terminal. Il ne s'agit toutefois pas de la seule piste annonçant l'arrivée imminente de cette évolution. Depuis que le trafic web généré par les mobiles a évolué à la hausse, Google a en effet recommandé à tous les professionnels oeuvrant sur le net de proposer une version mobile de leur site. Certains ont créé des sites spécifiques en version "m." et non plus "www." tandis que d'autres ont adopté la solution la plus simple : le responsive design.

Lorsque Google a recommandé aux propriétaires de sites web d'adapter leurs contenus à la navigation mobile, bon nombre d'entre eux ont choisi de créer des sites distincts pour le mobile et le PC. On a alors vu l'apparition des URL de type m.exemple.com aux côtés de ceux de type www.exemple.com. Une entreprise ou un site marchand disposait ainsi le plus souvent de deux adresses utilisables pour se connecter à son site. L'internaute pouvait de cette manière directement choisir le site qu'il souhaitait visiter, cependant cette solution a rapidement posé problème au niveau du référencement. Les pages du site mobile et celles du site classique reprenaient en effet le même contenu et le risque de duplicate content était important. Certaines informations disponibles sur une version pouvaient également ne pas l'être sur une autre, aussi les éditeurs de sites web se sont vite tournés vers le responsive.

Qu'est-ce que le responsive ? Il s'agit tout simplement d'une fonctionnalité permettant à un site d'adapter son affichage en fonction de l'espace disponible sur l'écran de l'internaute. Les informations affichées sur le PC sont ainsi les mêmes que celles présentées sur le smartphone ou la tablette : seules leurs dispositions sur la page vont varier. Il n'est plus nécessaire de créer deux sites distincts, ce qui facilite la gestion des différents contenus et évite les problèmes de duplicate content. En outre, le responsive réduit le temps de chargement d'une page et améliore l'expérience de navigation de l'internaute. Plus de 65 % des sites web sur le net ont d'ailleurs choisi le responsive pour un affichage optimal sur tous les terminaux utilisés. Avec la décision de Google de privilégier les sites compatibles mobile dans ses résultats de recherche, il est toutefois certain que ce chiffre va croître rapidement au cours des prochains mois.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire