Vous cherchez quelque chose ?

Investir intelligemment le surplus de budget marketing


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 21:54

Chaque fin d'année est l'occasion de passer en revue les activités, ventes et échecs des mois écoulés. C'est aussi l'occasion de dépenser le surplus du budget marketing, s'il y en a, pour le bien de l'entreprise.

La fin de 2014 approche à grands pas et il se peut que vous disposiez encore d'un surplus du budget marketing de l'année. Pourquoi ne pas chercher les moyens de dépenser intelligemment cet argent au lieu de le gaspiller ? Nous listons ci-dessous 30 astuces pour dépenser – non, investir – les fonds non utilisés de votre budget marketing.

30 astuces budget marketing

Sélectionnez vos outils call-to-action en fonction de leur taux de clics et taux de conversion, puis procédez à des modifications sur ceux affichant les rendements les moins élevés. Changez-en le design et mesurez si vous obtenez en retour plus de visiteurs et de conversion. Modifiez également votre phrase d'appel pour voir si une telle retouche affecte le nombre de visites sur la page d'entrée.

Plutôt que d'attendre  la dernière minute pour écrire les posts de vos blogs, pourquoi ne pas anticiper et rédigez dès maintenant des publications en prévision des jours calmes de 2015 ?

Cette action consiste à installer un outil qui vous permet de cartographier l'activité de vos visiteurs sur les pages de votre site, en particulier votre page d'accueil. Plusieurs de ces applications existent sur le marché, notamment CrazyEgg, HighCharts ou encore ClickTale. À partir de l'analyse de votre page d'accueil, vous serez en mesure de connaître où les internautes cliquent-ils le plus souvent et jusqu'où ils font défiler la page. Demandez-vous alors : vos visiteurs s'intéressent-ils au contenu ou à l'objet sur lequel vous avez misé ? Ont-ils fait défiler la page suffisamment bas pour apercevoir ou voir le contenu que vous souhaitez qu'ils voient ?

Ne vous contentez pas des contenus et des informations présents sur vos pages d'entrée. En y regardant de près, vous y trouverez toujours des améliorations à apporter. Commencez par les pages dont le taux de conversion ne dépasse pas 20 %. Confiez la réécriture de leur contenu à un rédacteur publicitaire qui a du nez et qui comprend vraiment ce que recherchent vos cibles.

Si votre compte Google Webmasters Tools et votre compte Google Analytics sont liés, vous trouverez facilement les mots-clés et expressions les plus recherchés sur le web. Vous n'avez plus qu'à identifier lesquels se rapprochent le mieux des produits ou services que vous proposez, mais où vous n'obtenez qu'un classement hors du top 10. Si ces expressions ou mots-clés vous ont apporté du trafic par le passé, pensez à analyser pourquoi ce n'est plus le cas actuellement et procédez aux changements nécessaires.

Faites une étude détaillée des messages et de toutes vos publications sur les réseaux sociaux en 2014. Identifier quels messages ou types de publication ont reçu le plus de clicks, le plus de partage, le plus de favoris ou le plus de « J'aime ». Comparez l'engagement de vos visiteurs vis-à-vis de votre activité, sur les différents réseaux sociaux que vous utilisez, entre Facebook, Instagram, Slideshare et Linkedin. Cette analyse vous indique quels types de posts ont rencontré le plus de succès en 2014 et comment les réutiliser intelligemment en 2015.

Si vous n'avez pas encore essayé d'attirer les internautes sur les contenus les plus populaires de votre site à travers les publicités d'une campagne search marketing, procédez à un A/B test pour voir si vous obtenez plus de taux de conversion avec ces annonces payantes. Élaborez de nouvelles publicités en ligne et comparez-les à vos annonces les plus rentables pour évaluer si vous pouvez encore obtenir un taux de clics plus élevé ou une meilleure conversion.

En effectuant un test d'utilisabilité de votre site, vous obtiendrez des informations portant sur les réactions de vos clients potentiels en naviguant sur votre plateforme. Vous pouvez pour ce faire recourir à des services de test à distance comme UserTesting.com. Ce site exécutera des tâches spécifiques, comme s'il s'agissait d'un utilisateur réel. Vous pourrez ainsi voir comment les internautes utilisent votre site et identifier les pages ou les commandes qui posent problème. Sur la base de ces informations, vous saurez exactement quelles pages nécessitent une amélioration et quel changement apporter.

Les internautes visitant votre site constituent une audience conséquente pour une campagne publicitaire. Vous aurez simplement besoin de quelques bannières publicitaires à élaborer. Essayez ensuite de mieux cibler votre audience à travers les réseaux sociaux ou en utilisant Google Adwords.

LinkedIn, Twitter et Facebook vous autorisent tous à publier des mises à jour sponsorisées. Pourquoi ne pas profiter de cette aubaine et publier un de vos contenus ayant le plus haut taux de conversion en tant que publication sponsorisée ?

Les relations entre commerciales et marketeurs peuvent parfois être précaires et tendues. Prenez ainsi le temps d'organiser des team building, un très bon moyen pour faire des activités divertissantes et réjouissantes entre équipes et ressouder vos liens.

Naviguer à travers plusieurs blogs professionnels et lire leurs contenus vous apprennent moult informations sur vos activités et celles de vos concurrents. Le meilleur moyen pour devenir intraitable dans votre domaine consiste toutefois à dépenser de l'argent et du temps dans les cours et les formations en ligne pour optimiser votre développement professionnel.

La fin de l'année est le meilleur moment pour se relâcher et célébrer les grandes réalisations des douze derniers mois. C'est aussi la meilleure période pour récompenser le travail acharné de votre équipe marketing.

Les compagnies que vous ciblez prévoient-elles une hausse de leurs activités en 2015, ou les perspectives ne sont pas aussi reluisantes ? La sélection de nouveaux clients potentiels ne signifie pas pour autant que vous devez négliger vos clients actuels. Exploitez les résultats de votre prospection en les intégrant dans votre planning 2015 ou en révisant le profil de votre buyer persona ou client type.

Si vous trouvez plusieurs posts de blogs similaires publiés en 2014, compilez-les dans un livre blanc, un guide ou une présentation SlideShare. De la même manière, les livres blancs, les guides et les présentations les plus populaires peuvent être reconvertis et résumés en post de blogs.

Vous aurez certainement plusieurs idées sur cette question. Entre autres possibilités, vous pouvez imprimer une photo de votre équipe marketing sur votre carte et y inscrire votre message de remerciement. Le design de cette carte doit être logiquement soigné, si vous voulez marquer le coup avec vos clients.

Les outils d'analyse concurrentielle de sites comme HubSpot fournissent des métriques de compétitivité intéressantes, si vous en faites la demande. Faites toutefois par vous-même votre analyse en étudiant de fond en comble les sites de vos principaux concurrents, en particulier leurs contenus et les initiatives ou changements effectués cette année. Posez-vous ensuite la question dans quels domaines êtes-vous en avance ou en retard par rapport à vos challengers ? Prenez ensuite la décision qui s'impose, si des changements et améliorations sont nécessaires.

Les contenus visuels sont à la fois populaires et faciles à assimiler par vos potentiels clients. Si vous n'en disposez pas encore, embauchez un graphiste compétent, capable de monter des infographies de qualité à partager en 2015.

En vous basant sur vos buyer personas, les performances des autres contenus et vos mots-clés SEO, vous pouvez établir un calendrier de publication sur votre blog pour le 1er trimestre 2015. Veillez à y inclure 1 ou 2 articles sur un thème ayant séduit le plus de prospects.

La validité et la pertinence d'un billet de blog pouvant s'étaler sur plusieurs mois, n'hésitez pas à revoir vos anciens posts et voir si vous pouvez modifier certains call-to-action afin d'améliorer le taux de conversion de votre blog. Ces retouches s'avèrent d'autant plus conseillées si vous avez publié des contenus originaux et exclusifs en 2014.

Cherchez dans votre CRM les contacts qualifiés avec lesquels votre entreprise n'a pas pu établir un lien de partenariat : ces prospects non convertis pourraient bien vous rapporter quelques ventes. Appelez-les ensuite ou envoyez-leur un mail pour leur demander s'ils sont toujours partants pour rester dans votre liste de prospects.

Avez-vous relevé des désinscriptions de votre campagne e-marketing parmi vos leads en 2014 ? Un tel désengagement pourrait indiquer que votre campagne ne semble pas pertinente à leurs yeux. Une analyse des désinscriptions vous offre ainsi l'opportunité de mieux segmenter et de mieux cibler vos messages, pour obtenir un engagement plus conséquent.

Votre site web envoie-t-il automatiquement les leads vers votre CRM ? Vos équipes marketing et commerciales peuvent-elles partager leurs réactions sur ces leads à travers votre CRM ? Si tel n'est pas le cas, c'est certainement le meilleur moment pour améliorer le processus d'intégration de votre CRM.

Normalement, vous devez réaliser un audit de référencement de votre site web tous les 6 mois, pour évaluer s'il cadre bien avec les nouvelles opportunités SEO du marché. Si vous ne parvenez pas à respecter ce calendrier, c'est le bon moment pour faire cette évaluation en puisant dans votre excédent budgétaire. Voyez si les pages principales de votre site répondent correctement aux nouvelles demandes. Le cas échéant, faites le nécessaire pour les rendre compatibles avec les nouveaux mots-clés que vous avez rajoutés dans votre liste.

Réalisez une sorte de pub vidéo pour votre entreprise. La meilleure option consiste à produire une vidéo animée expliquant pourquoi vos potentiels clients doivent faire appel à vos services. Néanmoins, ce choix coûte souvent trop cher. L'autre possibilité, moins onéreuse, porte sur la réalisation d'une vidéo filmée, impliquant un membre de vos équipes.

Le webinaire constitue un excellent moyen de générer de nouveaux leads. L'erreur à ne pas faire, lorsque vous écrivez le webinaire, est de trop vous soucier de votre argumentaire de vente. Concentrez-vous plutôt sur les sujets qui répondent à des problèmes précis de vos cibles. Pour sûr, elles apprécieront une telle marque d'attention.

Votre site web est-il difficile à mettre à jour ? Intégrez votre site sur un CMS plus pratique que celui que vous employez actuellement, pour optimiser les coûts de maintenance et de mises à jour. Si vous appréciez malgré tout votre actuel système de gestion de contenu, c'est le bon moment pour le mettre à niveau et vous assurer que vous utilisez sa version la plus récente.

Comptez-vous développer votre activité à l'international en 2015 ? Vous aurez alors besoin d'un site localisé. Ne vous contentez pas de traduire votre site en plusieurs langues. Veillez également à y ajouter des contenus et des graphiques pertinents, adaptés à la culture des pays où vous souhaitez vous installer.

Si votre site n'est pas encore compatible avec les terminaux mobiles, mille et une raisons peuvent être invoquées pour vous pousser à le faire le plus rapidement possible. Selon un sondage Google, plus de 52 % d'internautes considèrent qu'une mauvaise expérience mobile sur le site d'une entreprise est une barrière les empêchant de s'engager davantage avec la firme en question.

Plusieurs entreprises comptent dans leur rang des experts dans divers domaines. Pourquoi ne pas retranscrire leur expertise, en embauchant un écrivain ou un rédacteur pour écrire un livre sur votre domaine d'activité ? Vous pourrez ainsi présenter votre expert et votre entreprise comme des leaders d'opinion.

Tous ces changements ne sont pas évidemment obligatoires. Faites seulement les améliorations et investissements que vous pouvez financer avec votre excédent budgétaire. Vous aborderez ainsi l'exercice 2015 plus confiant et mieux préparé.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire