Vous cherchez quelque chose ?

Sa mère lui a dit de persévérer : il vient de vendre sa compagnie à Amazon


Après l'officialisation de la vente de GoodGame à Twitch, son CEO Alex Garfield raconte une anecdote étroitement liée à l'histoire de l'agence. Sa mère y joue le rôle principal.

Alex GarfieldLe rachat de GoodGame, une agence spécialisée dans le management de gamers et d'équipes de gamers talentueux, par Twitch, le service de streaming de jeux vidéo en temps réels d'Amazon, est finalement conclu en début du mois.

GoodGame et Twitch ayant déjà collaboré par le passé, cette fusion ne changera pas grand-chose à l'activité de GoodGame, d'après Alex Garfield. L'opération ressemble un peu à une ligue de football professionnelle, comme l'UEFA ou, aux États-Unis, la NFL, qui achète les meilleures agences représentant les tops joueurs ou à un studio hollywoodien mettant la main sur une agence gérant les meilleurs talents du cinéma.

La vente de GoodGame a pourtant failli ne pas avoir lieu. Et pour cause, Alex Garfield était à deux doigts d'abandonner en 2007, lorsque sa première équipe de 5 joueurs a été draftée lors du premier draft de joueurs professionnels en 2007. Il écrit à ce propos :

« Je voulais tellement venir en aide à un groupe d'amis que je respectais et que j'appréciais beaucoup et c'est ce que je faisais dès 2004. C'est pourquoi, lorsque mon équipe de Counter-Strike a été retenue pour les Championship Gaming Series en 2007, je me suis dit que j'y suis arrivé et ma première réaction a été de passer à autre chose. Je ne voyais plus vraiment aucune raison de continuer, alors que mes amis n'avaient plus alors besoin de mon aide. Mais je suis resté, évidemment, en grande partie grâce à ma mère, qui a martelé que je pouvais construire quelque chose de précieux et de beaucoup plus important que la perte de cinq joueurs. Je me souviens encore d'elle, en train de me faire la morale dans sa cuisine (merci, maman!). Apparemment, elle avait raison sur toute la ligne. »

Les conditions de l'achat n'ont pas été révélées, mais Garfield assure qu' « il n'y a aucun doute sur le fait que l'achat de GoodGame par Twitch garantit à nos employés une excellente prise en charge à tous les niveaux ».

Pour rappel, Amazon a racheté Twitch en août dernier pour la somme de 970 millions de dollars, une opération sur laquelle le groupe a été en concurrence avec Google, également intéressé par le service. Même si Twitch n'est pas bien connu en dehors des cercles du jeu vidéo, ce service représente quand même 40% du trafic de live-streaming sur Internet et pas moins de 2% du trafic total d'Internet, au moment où Amazon l'a racheté.

Les jeux vidéo en ligne comme sport de spectateurs pourraient donc devenir un important business. Le rachat de Twitch et de GoodGame laisse penser qu'Amazon commence déjà à mettre la main sur ce grand marché en devenir.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire