Vous cherchez quelque chose ?

Link building : quelle stratégie pour les restaurants ?


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 21 Novembre 2014 à 10:47

Qu'il s'agisse d'un restaurant ou d'une quelconque entreprise locale, la visibilité est l'assurance d'un maximum de trafic sur son site, et dans ses locaux. Diverses mesures peuvent être mises en œuvre pour y parvenir.

Link building restaurants

Les clients satisfaits sont une source de publicité non négligeable pour les professionnels. Le bouche-à-oreille suffit en effet à promouvoir un restaurant, sans investissements conséquents en termes de communication. Il est donc important de privilégier l'expérience consommateur et d'entretenir de bonnes relations avec sa clientèle. L'envoi régulier d'emails permet par exemple de tenir ses clients informés des nouveaux menus, des événements à venir, des promotions, etc. En tant qu'outil de communication direct, l'email permet également de se tenir informé des demandes du client dans le cadre d'une enquête de satisfaction par exemple. Dans la même veine, les cartes de fidélité sont particulièrement prisées des clients. Nombre d'entre eux sont prêts à acheter de manière régulière s'ils sont récompensés par un cadeau ou une promotion spéciale de manière régulière. Un restaurant fidélisera plus facilement la clientèle grâce à cette carte de fidélité. Ce type de promotions peut être mis en place sans carte, mais envers tout le fichier clients. Concrètement, un apéritif ou un dessert offert peut être proposé envers l'ensemble de la clientèle à une fréquence régulière, mensuelle par exemple.

À ce stade, il est difficile de concevoir l'efficacité d'une stratégie de netlinking reposant sur ce procédé réel. Cependant, en agissant de la sorte, l'établissement est certain de fidéliser ses acheteurs. Ces derniers le recommanderont alors naturellement si une personne leur demande où trouver un bon endroit pour manger, que cette recommandation se fasse en physique ou via un outil de la toile. Les adeptes pourront notamment apporter des liens au restaurant à travers des tweet, des photos sur Instagram ou des publications sur Facebook. La plupart des professionnels savent actuellement à quel point il est important d'être présent sur les réseaux sociaux pour être visible sur le net et accroître son chiffre d'affaires. C'est statistique : plus une marque s'expose aux yeux d'un public nombreux, plus elle a de chances de voir sa popularité croître progressivement. Il faut savoir que les liens générés par les utilisateurs et acheteurs sont ceux que Google considère comme naturels, donc en substance des liens de qualité.

Toute stratégie de marketing en ligne devrait reposer sur la SEO locale. Cette affirmation s'applique d'autant plus aux établissements disposant d'un point de vente physique comme les restaurants. Dans le cadre d'un référencement local, ces derniers ont le choix entre différentes options. En premier lieu, ils peuvent réaliser un partenariat avec les blogueurs locaux, soit les blogueurs présents dans la même ville ou même à proximité du restaurant. Si ceux-ci rédigent un billet traitant du quartier ou de la ville, il peut être judicieux de les inviter à mentionner l'établissement au détour d'une phrase sans nécessairement faire de la promotion gratuite. Il peut également être intéressant de parrainer un blog et d'y insérer des textes en nofollow ou directement une photo du restaurant. Les blogueurs ne refusent généralement pas ce type de soutien, car ils s'assurent de la même manière une visibilité non négligeable ainsi qu'un réel soutien financier.

Réaliser sa promotion dans les journaux et autres revues locales apparaît également comme une option intéressante. La plupart d'entre eux disposent en effet d'une rubrique braquant les projecteurs sur les restaurants. Il est conseillé de leur envoyer à chaque actualisation les nouveaux menus, les nouveaux tarifs ainsi que les divers éléments susceptibles d'attirer l'attention du client. Faire sa publicité de cette manière ne rapporte toutefois pas directement des liens sur le web. Mais comme écrit ci-dessus, plus un restaurant est exposé dans le monde réel, plus il augmente ses chances d'obtenir des liens sur le réseau virtuel. Il en est de même des actions caritatives, qui peuvent permettre à un restaurant de se faire connaître auprès des prospects et de gagner leur sympathie. Il peut s'agir par exemple de participer à des œuvres de charité locales, de proposer des rabais aux personnes démunies, de nourrir les bénévoles d'associations locales ou encore d'accueillir des réunions de groupes de réadaptation professionnelle. En résumé, il faut manifester de l'intérêt pour la communauté, car c'est la communauté qui orientera de nouveaux liens vers le site du restaurant. Enfin, il faut savoir qu'il est tout à fait possible d'apparaître sur Google My Business, Yahoo Local ou encore Bing Local pour un maximum de visibilité.

Les médias sociaux sont un véritable atout à disposition des professionnels. La restauration compte parmi les secteurs les plus avantagés, car les internautes n'hésitent souvent pas à consulter leurs plateformes favorites sur un coup de tête pour rechercher un endroit où manger. Par ailleurs, les médias sociaux sont désormais le principal vecteur de bouche-à-oreille. Pour une marque, une boutique, un bar ou encore un restaurant, être présent sur les réseaux sociaux est donc essentiel. S'il existe de nombreux supports pour faire sa promotion en ligne, Twitter, Instagram, Pinterest, Facebook, et YouTube sont à privilégier.

Les professionnels ont la possibilité de twitter leurs horaires d'ouverture, leurs nouveaux plats, leurs nouvelles offres de réservation, le programme des évènements à venir, etc. Les restaurants ouverts en période de vacances peuvent également le faire savoir sur Twitter. Le réseau permet de toucher immédiatement ses followers, qui peuvent à leur tour re-tweeter les informations recueillies. Attention toutefois à être réactif, non seulement sur Twitter, mais également sur les autres réseaux sociaux. Si un internaute pose une question, il s'attend à obtenir une réponse rapidement. Par exemple, s'il s'interroge sur le menu du soir même, il ne lui sera guère utile de recevoir la réponse le lendemain – ou bien même quelques heures après sa question, puisqu'il se sera peut-être déjà orienté vers un autre établissement. Il en sera de même pour les clients satisfaits des repas : il ne faut pas hésiter à les remercier via les médias sociaux, et les inviter à revenir une prochaine fois. Diverses études ont d'ailleurs démontré l'importance de la réactivité des marques sur les réseaux sociaux au risque de perdre leurs clients.

Instagram est certainement l'un des meilleurs outils de promotion proposés aux restaurants. Reposant essentiellement sur le partage de photos, il permet de mettre en avant son restaurant en quelques clichés. Une photo valant souvent mieux que mille mots, il ne faut pas hésiter à partager le maximum de contenus à ses prospects et clients. À noter que le côté caritatif se retrouve également sur Instagram, notamment avec l'application Feedie. Cette dernière travaille en partenariat avec plusieurs restaurants qui s'engagent à alimenter un fonds destiné à des écoliers en Afrique du Sud pour chaque photo prise dans leur établissement et partagée sur Instagram.

À la manière d'Instagram, Pinterest est axé sur le côté visuel des réseaux sociaux. Les recettes, les photos des nouvelles salles ou l'arrivée d'un nouveau membre du personnel sont autant de photos qu'il est possible d'épingler et de partager avec les autres membres. En sachant que Pinterest est le deuxième réseau social le plus consulté après Facebook, son utilisation peut offrir des résultats particulièrement intéressants.

Avec son milliard d'utilisateurs inscrits et ses centaines de millions d'utilisateurs actifs quotidiennement, Facebook est le réseau social incontournable. Le site simplifie d'ailleurs la création de pages professionnelles afin de permettre l'accès à ses services et à son importante communauté d'utilisateurs. En d'autres termes, s'il ne devait y avoir qu'un seul outil à privilégier, ce serait celui-ci. Créer une page pour un restaurant est un moyen privilégié de mettre en place une communauté locale autour de celui-ci, et lancer un bouche-à-oreille efficace.

Les vidéos présentent l'avantage de fournir plus d'informations que les photos. Proposer une courte vidéo est donc plus efficace que se lancer dans une campagne promotionnelle sur Instagram. Sur YouTube, les professionnels ont la possibilité de toucher une cible plus large, car le site de vidéos figure parmi les plus visités sur le web. Les vidéos YouTube peuvent de plus être partagées sur les autres réseaux sociaux, ce qui est un réel avantage en termes de visibilité. C'est ce qui permettra notamment de cibler la clientèle – sans risque de voir la vidéo perdue inutilement au milieu de la masse.

Si Matt Cutts a d'ores et déjà considéré le Guest Blogging comme une technique spammy à éviter, il semble qu'elle soit encore utilisée en tant que stratégie de netlinking. Évidemment, il n'est pas question d'aller à l'encontre des recommandations de Google. Toutefois, il peut être intéressant de procéder de la sorte afin d'obtenir quelques liens.

Proposer des informations simples et facilement accessibles sur son site

Les internautes n'apprécient généralement pas perdre du temps à rechercher un contenu sur un site. Si certaines informations basiques comme les horaires d'ouverture ou les menus ne sont pas visibles en quelques clics, il est certain qu'ils chercheront un autre restaurant. En tant que professionnels, les restaurants doivent se mettre à la place du visiteur et proposer les informations qu'il aurait envie de découvrir en ligne. De cette manière, celui-ci bénéficie d'une meilleure expérience utilisateur.

Effectuer une analyse de la concurrence

S'inspirer de la concurrence est une démarche simple, mais bénéfique. Les autres sites de restaurant ont certainement quelques idées desquelles s'inspirer afin d'optimiser son propre contenu. Les échanges de liens constatés peuvent par exemple être sollicités à son bénéfice. De même, il peut être judicieux d'exploiter les mêmes réseaux sociaux qu'eux pour être plus proche de la clientèle.

Réaliser un suivi régulier de sa présence sur le net

Les outils comme Talkwalker Alerts sont indispensables dans une stratégie de netlinking. Ils permettent de savoir si un internaute mentionne son restaurant sur les réseaux sociaux ou sur une quelconque autre plateforme d'échange. Ainsi, il est plus facile de connaître les besoins des clients ou les griefs portés à l'encontre de son établissement afin de réagir plus rapidement en réponse à ces commentaires. Pour rappel, les clients apprécient les établissements qui font preuve de réactivité en ligne. Divers sondages révèlent que les professionnels répondant aux demandes de leurs clients dans un délai raisonnable sont certains de les fidéliser. Le délai d'attente des internautes ne doit pas dépasser une heure, au risque de perdre la clientèle.

Ignorer les techniques de référencement

Un professionnel qui souhaite réussir sa stratégie de netlinking doit optimiser son site de sorte qu'il soit bien référencé. Le temps de chargement d'une page doit par exemple être court pour que le contenu puisse s'afficher sur n'importe quel navigateur. Le délai d'attente des internautes ne s'élève qu'à une minute au maximum, quelle que soit la plateforme utilisée pour se connecter au site. De la même manière, les sites mobiles doivent répondre au besoin des utilisateurs qui sont de plus en plus nombreux à utiliser les smartphones et autres tablettes pour aller sur le net. Le respect des techniques de référencement basiques est ainsi le gage d'une visibilité optimale sur le net. Il est dans ce cas certain qu'un contenu obtiendra un maximum de liens et donc un meilleur référencement et plus de trafic.

Négliger les outils pour les webmasters

Les outils pour les webmasters sont indissociables de la réussite d'une stratégie de netlinking : ils permettent de collecter des informations sur le nombre de pages vues, la quantité de trafic obtenue ou encore les liens cliqués par les internautes. Si Google Webmaster Tools est l'outil le plus utilisé, Bing Webmaster Tools fournit également des données pertinentes permettant d'optimiser un site. Il ne faut pas hésiter à combiner leurs utilisations, afin d'obtenir un maximum d'informations exploitables.

Le link building est une opportunité d'améliorer sa visibilité sur le net, d'augmenter son trafic web, de fidéliser sa clientèle et d'accroître son chiffre d'affaires. Les restaurants, comme la plupart des professionnels, disposent de divers outils marketing à leur disposition pour la réussite de cette démarche. Il est important de les exploiter au maximum pour bénéficier de la force des liens, mais également de la visibilité sur les moteurs de recherche. Il n'y a pas de secret : plus un site est visible des internautes, plus il aura un trafic important. Les techniques offline ne sont toutefois pas en reste, car il ne faut pas négliger certains supports permettant d'être vu par un maximum de clients. Les journaux, revues et autres publicités traditionnelles sont complémentaires aux outils de marketing web. Chacun d'eux doit être utilisé de manière simultanée afin d'obtenir un maximum de résultats. Une stratégie de netlinking réussie repose ainsi sur une meilleure visibilité, un contact permanent avec sa clientèle, une stratégie de fidélisation adaptée et un service orienté vers les clients.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire