Vous cherchez quelque chose ?

Analyse de blog : que faut-il mesurer ? Comment procéder ?


L'analyse de blog permet de mesurer l'efficacité des efforts entrepris dans le cadre d'une campagne de communication ou de référencement. Elle concerne généralement le taux de clics, le partage social, les liens entrants et les bénéfices.

Analyse de blog, que faire ?

Si le nombre de lead généré ou les bénéfices d'une campagne peuvent être utilisés pour déterminer le succès d'un blog, l'intérêt des internautes pour un contenu se traduit le plus souvent par le taux de clics. Plus celui-ci obtiendra de clics – et donc de visites – dans les pages de résultats de recherche, plus il gagne en notoriété auprès des visiteurs et autres sites. Un blog doit donc faire en sorte d'attirer les visiteurs et être suffisamment visible dans les résultats de recherche. Grâce au taux de clics, il est entre autres possible de savoir si l'on atteint sa cible, quelle a été la page consultée par l'internaute avant qu'il n'arrive sur le blog et quel profil d'internaute s'intéresse au contenu proposé.

La mesure du taux de clics est relativement simple. De nombreux outils en ligne offrent en effet la possibilité de déterminer combien de fois l'URL d'un blog a été cliquée par un internaute. Google Analytics peut par exemple être d'une grande aide si l'on met à profit ses nombreuses possibilités. Dans tous les cas, la plupart des outils de mesure analytique suffisent pour mesurer le taux de clics. La mesure se fait après la publication d'un contenu et doit être réalisée de manière régulière. Les clics perçus dans les jours suivant la publication donnent une idée de l'impact du blog vis-à-vis de la cible. Ceux mesurés dans les semaines ou mois qui suivent permettent de suivre son évolution dans les moteurs de recherche.

Le partage social donne une idée précise de la pertinence d'un contenu. Un internaute est en effet plus enclin à partager un article, une photo ou une vidéo sur les réseaux sociaux si le contenu est de qualité, correspond à ses attentes et lui apporte des réponses. Il peut également le partager s'il pense que d'autres personnes pourraient en avoir besoin. Dans tous les cas, de nombreux professionnels du marketing et du référencement considèrent le partage social comme un des principaux indicateurs de succès d'une activité online. Il est effectivement possible de savoir qui, quand et pourquoi un contenu a été partagé grâce aux notifications et autres commentaires. L'auteur du blog peut de cette manière savoir si le clic provient d'une nouvelle audience ou de son audience habituelle.

Les outils de mesure du partage social sont nombreux sur le net. Certains sites spécialisés comme Hubspot en proposent, mais l'essentiel est dans tous les cas de disposer d'un outil offrant la possibilité de mesurer les différents éléments d'une page : nombre de liens entrants, positionnement dans les résultats de recherche, etc. La mesure se fait chaque semaine, à l'occasion des bilans hebdomadaires où l'équipe de marketing ou référencement se réunit pour évaluer le niveau d'engagement d'un contenu. Il n'empêche cependant que cette mesure peut être effectuée aussi souvent que possible du moment qu'on la considère comme indispensable. Il est ainsi possible de corriger au fur et à mesure le contenu pour qu'il corresponde aux besoins des visiteurs ou qu'il touche une audience plus étendue.

Les liens entrants indiquent que le contenu a été considéré comme digne d'intérêt par d'autres sites ou blogs. Ils contribuent à améliorer le trafic d'un site en améliorant sa visibilité dans les pages de résultats de recherche et sont ainsi indispensables à la réussite d'une campagne de référencement. Les liens entrants ont en effet une influence directe sur le positionnement d'un contenu étant donné que Google se base sur cet indicateur pour classer les sites répertoriés dans son index. Par ailleurs, le site de provenance du lien jouera un rôle important dans le SEO : plus le site sera reconnu comme d'autorité par les moteurs de recherche, plus ses liens auront de l'importance. Naturellement, le blog qui en bénéficie sera mieux positionné dans les pages de résultats.

Pour évaluer la qualité des liens entrants, de nombreux outils peuvent être utilisés. Google Webmaster Tools est l'une des références du secteur puisqu'il offre de nombreuses possibilités et fournit un maximum d'informations. L'utilisateur peut même désavouer un lien s'il juge que celui-ci affecte son référencement. L'outil de Google signale en effet les liens spammy et permet de les supprimer en cas de besoin. Pour ce qui est de la fréquence d'analyse, il faut savoir que l'impact des liens entrants n'est pas instantané et qu'une certaine période peut s'écouler avant qu'on puisse mesurer réellement les performances d'un contenu. L'idéal est donc de se référer aux anciens contenus et ne pas hésiter à contacter les autres professionnels pour leur demander directement leur avis quant à la qualité d'une photo, d'un article ou d'une vidéo.

Il s'agit certainement de l'indicateur le plus connu : un blog connu par les internautes et reconnu par les sites d'autorité génèrera plus de revenus qu'un autre nouvellement lancé. Le suivi des bénéfices réalisés permet ainsi de s'assurer que le blog est suffisamment rentable et suscite l'intérêt des visiteurs. En fonction des bénéfices réalisés, il est en effet facile de savoir si celui-ci propose du contenu de qualité ou nécessite une refonte et une réorganisation. Il faut par ailleurs savoir que les agences de communication et publicitaires privilégient les sites ayant une visibilité optimale dans les pages de résultats de recherche. Plus un blog sera bien référencé, plus il suscitera l'intérêt des professionnels du marketing qui n'hésiteront pas à y investir.

Pour mesurer les bénéfices, il suffit d'analyser les engagements générés par le blog. Un faible taux d'engagement signifie que le contenu n'a pas atteint son audience. Un taux d'engagement important signifie en revanche que le contenu est de qualité et répond à des exigences de pertinence vis-à-vis des internautes et des moteurs de recherche. En fonction du produit, service ou offre mis en avant, la fréquence de mesure des bénéfices variera de quelques jours à quelques semaines. Le suivi se fera par exemple tous les jours pour les sites marchands. Il pourra en revanche se faire tous les mois pour les sites qui se chargent à la fois de la vente et du suivi des produits.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire