Vous cherchez quelque chose ?

Une histoire intéressante sur les guidelines de Google


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 17 Octobre 2014 à 08:49

Scott Wyden, contributeur de Moz, a récemment reçu une notification dans son outil pour les webmasters concernant l'utilisation de liens spammy. La plupart de ses liens et articles sont cependant conformes aux recommandations de Google.

Scott Wyden, photographe dans le New Jersey et contributeur de Moz, a récemment reçu une notification dans son outil pour les webmasters. Une partie des sites qu'il gère présenterait en effet un certain nombre de liens contraires aux recommandations de Google. Bien que les notifications soient une source de conseils et d'informations, il s'avère cependant qu'elles n'avaient aucune raison d'être dans ce cas précis puisque Scott, comme de nombreux webmasters, n'utilise que des liens conformes aux recommandations Google. 

Voici une capture d'écran de sa demande de reconsidération (les parties en rouge ont été faites par Scott) :

Demande de reconsidération Scottwyden

 

À l'instar des chercheurs, membres du site et contributeurs de Moz, je me permets donc d'écrire cet article pour signaler à Google que les liens insérés par Scott sont entièrement éditoriaux. Notre équipe de rédaction corrige les articles avant leur soumission à YouMoz et rejette une grande partie d'entre eux. Seuls les contenus de qualité susceptibles d'intéresser notre communauté sont publiés après avoir vérifié tous les liens.

Ironiquement, les liens de Scott provenaient de l'article Building Relationships, Not Links qui contient des informations, des exemples et un message que je soutiens à 100%. j'ai également approuvé les liens que Scott avait pointé vers la page Photography SEO community et vers sa propre page listant les ouvrages professionnels à destination des photographes (le lien a toutefois été supprimé après que Scott en a fait la demande). À noter que l'appellation Photography SEO Community n'est pas seulement un terme descriptif puisqu'il s'agit du véritable nom du site. Dans les deux cas, Scott a inséré les liens de la même manière que n'importe quel créateur de contenus l'aurait fait : avec une ancre de texte descriptive donnant une idée de la page de destination. Dans ce cas, cela aurait pu affecter les mots clés ciblés par Scott, mais j'ai pensé que ce serait ridicule de modifier un nom pour éviter la suroptimisation. 

Si Google ne veut pas considérer ces liens, c'est leur droit (mais je dirais qu'ils perdent un lien qui pourrait aider à améliorer le graphe de liens et l'ensemble du réseau). Le problème vient plutôt de l'affirmation faite par Google selon laquelle les liens de Moz sont artificiels et vont à l'encontre de leurs recommandations.

Je souhaite réellement que YouMoz se trompe, malheureusement je vois de plus en plus de notifications frustrantes dans l'outil pour les webmasters.

 

Discussion extrait twitter

 

Il y a quelques mois, Jen Lopez, director of community chez Moz, avait reçu un email de la part de Matt Cutts. Ce dernier nous a autorisé à publier quelques extraits de la discussion.

Jen Lopez :

Salut Matt,  J'ai fait l'erreur de t'envoyer un email alors que tu ne consultes plus tes messages depuis 30 jours. :D J'ai pris la peine de te contacter parce que je voulais te faire part de notre problème : les contributeurs rechignent à proposer leur contenu sur Moz : http://moz.com/community/q/could-posting-on-youmoz-get-your-penalized-for-guest-blogging parce qu'ils vont être pénalisés. Je voulais savoir si tu pouvais te manifester et répondre ? Ou donner un avis sur le sujet ? Merci !

Matt Cutts :

Salut, la réponse est que si un site A envoie un lien vers un site spammy, il risque de nuire à sa réputation. Ce n'est pas une véritable surprise puisque nous communiquons depuis plus de 10 ans sur le risque d'envoyer un lien vers de mauvais sites. Concernant Moz.com, le site reflète parfaitement ce qu'il faut faire d'autant plus que ses liens pointent vers des sites non problématiques. Moz risque toutefois de voir sa réputation affectée s'il réduit ses standards de qualité. Les facteurs qui rendent les choses plus sûres sont les critères de bon sens que vous attendez. Par exemple, ajouter un lien nofollow supprimera intégralement le processus de linking. À cause de ça, une ancre de texte contenant un mot clé présente plus de risque qu'une ancre de texte de navigation comme un nom de personne ou de site.

Jen a toujours été une spécialiste des standards de qualité et des articles non-spammy, et je suis réellement reconnaissant envers Matt pour sa réponse censée qui ne fait que conforter nos croyances. Son discours au SMX de Sydney - Guest Blogging Isn't Dead, But Blogging Just for Links Is – et son article - Time for Guest Blogging With a Purpose – aident à comprendre la position de Moz sur le sujet (que Google partage selon moi).

Je peux certifier que nos standards de qualité s'améliorent (vous pouvez lire l'article de Keri sur la stratégie de YouMoz afin d'avoir une idée précise de la manière dont se déroule la publication), que les liens de Scott en particulier sont éditoriaux, organiques et naturels et que nous attribuons un grand soin à la sélection de nos auteurs et liens. 

Nous aimerions que l'équipe de révision de Google réalise l'analyse des liens avec le même soin. Ça permettra au web (et au moteur de recherche de Google) d'être plus apprécié.

La source de ce fil d'expérience utilisateur est sur Moz, cliquez ici pour consulter l'article d'origine en anglais ainsi que 191 commentaires à ce sujet.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire