Vous cherchez quelque chose ?

Google et le SEO : priorité aux sites sécurisés


Annoncée au cours du Google I/O, la généralisation du HTTPS devient une réalité sur Google. La firme a en effet révélé que ce protocole sera pris en compte dans ses algorithmes et qu'il prendra de plus en plus d'importance dans les années à venir.

Vers un web plus sûr

Adopter le protocole HTTPS pour le SEO

Google a toujours manifesté sa volonté d'évoluer vers un web plus sécurisé. Le passage au tout crypté ainsi que la mise en place de ressources de prévention/correction des failles de sécurité en témoignent. Avec l'arrivée du HTTPS dans les facteurs de positionnement, Google confirme une nouvelle fois sa volonté de rendre le web plus sûr. La firme avait déjà fait part de sa volonté de généraliser le HTTPS au cours de la conférence Google I/O. Il a cependant fallu attendre le nombre croissant de sites utilisant ce protocole pour qu'elle se décide à avancer sur ce projet.

Google a annoncé que de nombreux tests privilégiant les connexions sécurisées en tant que facteur de positionnement ont été réalisés au cours des derniers mois. Les résultats positifs l'ont poussé à utiliser le protocole HTTPS dans son algorithme de classement. Pour autant, la firme est consciente de la faible importance des contenus cryptés sur le web puisque ceux-ci ne représentent pas plus de 1% des requêtes effectuées à travers le monde. Il est ainsi certain que le contenu de haute qualité restera le principal critère de positionnement dans les pages de résultats de recherche. Avec le temps, on peut toutefois s'attendre à ce que le HTTPS prenne plus de place sur le web.

Adopter le protocole HTTPS

En sachant que Google privilégiera les sites utilisant le protocole HTTPS dans ses pages de résultats, il est recommandé d'adopter cette nouvelle norme dès aujourd'hui. Pour bien commencer, il faut choisir entre les certificats simples, génériques ou multidomaines et utiliser ceux ayant une clé de 2 048 bits. Les ressources se trouvant sur un même domaine nécessiteront des URL relatives tandis que celles sur les autres domaines auront besoin d'URL relatives au protocole. Pour le passage du HTTP au HTTPS, Google propose un article détaillé sur son blog, mais l'opération consiste généralement à rediriger chaque page d'un site vers sa nouvelle version.
 

Google et le SEO : priorité aux sites sécurisés

Google recommande également de ne pas bloquer l'exploration du site HTTPS à l'aide du fichier robots.txt et d'autoriser l'indexation des pages. Enfin, l'utilisation de la balise Meta noindex est à éviter autant que possible. Les propriétaires de sites utilisant le protocole HTTPS ont la possibilité de les tester avec l'outil Qualys Lab et DigiCert® SSL pour évaluer le niveau de sécurité de leur nouvelle plateforme. À noter que le passage vers le contenu crypté implique la mise à jour de l'URL du site sur l'ensemble des sites et services où celui-ci est enregistré. Vous trouverez également de très bons conseils sur webrankinfo pour savoir comment basculer votre site en https.

Seolius reste à votre disposition pour vous conseiller sur l'achat du certificat SSL adéquat à votre activité, pour installer et adapter votre site aux nouvelles normes.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire