Vous cherchez quelque chose ?

Les citations les plus improbables d'Eric Schmidt


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 13:52

Connu pour être l'un des cadres les plus virulents de Google, Eric Schmidt serait également connu pour ses paroles souvent improbables en privé comme en public. Voici celles qui ont certainement le plus marqué les esprits.

Au sujet de la vie privée, Eric Schmidt déclare en 2009 Au sujet de la vie privée, Eric Schmidt déclare en 2009 : « Si vous voulez qu'on ne sache pas ce que vous faites, peut-être qu'il faudrait commencer par ne pas le faire ». Il aurait ainsi insinué que la protection des données personnelles ne concerne que les personnes ayant quelque chose à se reprocher.
 propos du slogan de Google « Don't Be Evil » A propos du slogan de Google « Don't Be Evil », il déclare dans une interview en 2013 qu'il s'agit de « la chose la plus stupide qu'il n'ait jamais entendue (et que) le mal n'existerait que dans des livres comme la Bible ». Il rajoute que même Google ne connaît pas la signification de ce terme.
À propos de la concurrence, il avait annoncé durant ses années passées à la tête de Google que sa stratégie se résumait à ne pas entrer en compétition avec les autres entreprises A propos de la concurrence, il avait annoncé durant ses années passées à la tête de Google que sa stratégie se résumait à ne pas entrer en compétition avec les autres entreprises.
On s'est dit que c'était illégal, donc on a arrêté En 2010, Eric Schmidt révèle que Google envisageait de développer un système permettant de prédire la bourse : « On s'est dit que c'était illégal, donc on a arrêté ».
Voulez-vous que ce soit quelqu'un d'autre qui le fasse ? Préférez-vous que ce soit un gouvernement qui se charge de collecter vos informations Concernant la collecte des informations personnelles, il affirme en 2010 : « Voulez-vous que ce soit quelqu'un d'autre qui le fasse ? Préférez-vous que ce soit un gouvernement qui se charge de collecter vos informations ».
Nos voitures ne passent jamais deux fois au même endroit, mais vous pouvez déménager le temps que les photos soient publiées En 2010, durant la campagne de prise de vue StreetView, il s'insurge contre les personnes se plaignant de voir leur maison ou leur entreprise photographiées. Il annonce : « Nos voitures ne passent jamais deux fois au même endroit, mais vous pouvez déménager le temps que les photos soient publiées ».
Nous sommes en mesure de calculer la sérendipité. En fait, nous pouvons en produire électroniquement Toujours en 2010, Eric Schmidt donne son point de vue sur la chance : « Nous sommes en mesure de calculer la sérendipité. En fait, nous pouvons en produire électroniquement ».
Je pense que beaucoup de gens ne souhaitent pas que Google leur apporte des réponses. Ils veulent surtout que Google leur dise quoi faire Par la même occasion, il rajoute : « Je pense que beaucoup de gens ne souhaitent pas que Google leur apporte des réponses. Ils veulent surtout que Google leur dise quoi faire ».
les affinités avec les marques doivent être génétiques Dans une interview en mai 2013, il affirme que « les affinités avec les marques doivent être génétiques » en référence aux personnes qui les critiquaient.
la technologie sera tellement en avance que personne ne pourra regarder ou consommer un produit qui ne soit pas spécialement conçu pour eux A propos de l'avenir de la recherche ciblée, Eric Schmidt déclare que « la technologie sera tellement en avance que personne ne pourra regarder ou consommer un produit qui ne soit pas spécialement conçu pour eux ».
Android est plus sécurisé que l'iPhone Interrogé en 2013 sur la sécurité d'Android, il se contente de répondre : « Android est plus sécurisé que l'iPhone ».
la politique de Google consiste à flirter avec la limite de l'acceptable sans jamais la franchir A propos de la crainte inspirée par Google, il déclare au Washington Ideas Forum 2010 que « la politique de Google consiste à flirter avec la limite de l'acceptable sans jamais la franchir ».
Concernant les Google Glass Concernant les Google Glass, il déclare publiquement que le port des lunettes connectées est inconvenant en certaines circonstances.
Il y a eu de l'espionnage pendant des années, de la surveillance pendant des années, et ainsi de suite, je ne vais pas porter un jugement sur cela, c'est la nature de notre société A propos de la NSA, il déclare : « Il y a eu de l'espionnage pendant des années, de la surveillance pendant des années, et ainsi de suite, je ne vais pas porter un jugement sur cela, c'est la nature de notre société ».
Concernant le réchauffement climatique Concernant le réchauffement climatique, il affirme qu'il s'agit d'un problème de faits (fact problem) et que le manque d'information de la part des médias contribuerait à l'ignorance de beaucoup d'entre nous. Il déclare que « Les médias sont étonnés puisqu'ils ne croient pas en ces faits et de nombreuses personnes le sont également puisqu'elles ne croient pas en l'innovation. »

Un article présenté par Business Insider


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire