Vous cherchez quelque chose ?

HTTPS à 100% sur Google : qu'est-ce que ça implique ?


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 02 Juillet 2014 à 13:42

Bien qu'introduit progressivement par Google, le HTTPS et ses effets font encore l'objet de nombreux questionnements. Pourquoi Google est-il passé à la connexion 100 % sécurisée ? Comment a-t-il fait ? Quels sont les impacts sur le référencement ?

Passage au HTTPS intégralPassage au HTTPS intégral

Dans une récente vidéo de 45 minutes postée sur YouTube, Google annonce le passage au HTTPS intégral. Quelques membres de l'équipe de Google se sont ainsi chargés de donner plus de détails sur le sujet sous forme d'un échange réalisé entre Pierre Far de l'équipe des webmasters et Ilya Grogorik de l'équipe des développeurs. Au final, il est possible de découvrir diverses informations intéressantes sur le HTTPS à 100 %. La vidéo apporte par exemple des réponses quant à l'importance de la connexion sécurisée, la méthode de déploiement utilisée pour ne pas pénaliser les performances d'un site web grâce à l'utilisation de certaines techniques ou encore la manière d'assurer l'indexation correcte des sites sécurisés.

HTTPS : un changement initié en 2010

Le HTTPS a fait son apparition sur Google en 2010. Les internautes avaient alors le choix entre sécuriser ou non leur connexion. Google.com, soit la version américaine du moteur de recherche, est ensuite passé à la connexion sécurisée pour tous les utilisateurs connectés à leur compte en octobre 2011. Toutes les versions de Google sont concernées par ce changement quelques mois plus tard avec une hausse importante du not provided un peu partout dans le monde. Les principaux navigateurs ont de leur côté suivi Google et Firefox 14, Safari et Chrome 25 utilisent le HTTPS. Début 2013, Google impose toutefois le passage à la connexion sécurisée pour tous les internautes, connectés ou non à leur compte. Il faut toutefois attendre la fin 2013 pour le HTTPS soit généralisé sur le moteur de recherche.

Vidéo explicative de 45 minutes (anglais)


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire