Vous cherchez quelque chose ?

Google : ce qu’il faut savoir sur le niveau de qualité ou le quality score


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 03 Juillet 2014 à 06:20

Proposé par Google, le niveau de qualité est un algorithme visant à récompenser les annonces Adwords en rapport avec les requêtes d’internautes.

Google Quality Score

Google minimise l’importance du niveau de qualité

Google a récemment affirmé que le niveau de qualité ne doit pas être un indicateur de performance clé. Il doit plutôt être utilisé comme un outil de diagnostic permettant de déterminer la pertinence des annonces et mots clés. Selon Google, son utilisation comme principal outil de gestion de compte est donc désormais à éviter. On se rappelle toutefois qu’en 2011 et jusqu’à tout récemment, le moteur avait affirmé que le niveau de qualité jouait un rôle direct dans le positionnement d’une annonce via la performance des mots clés choisis. Plus les annonces recevaient de clics, plus il était également possible de négocier leur valeur.  C’est d’ailleurs dans le souci de s’aligner sur le niveau de qualité mis en place sur Adwords que les annonceurs n’ont cessé d’améliorer leurs contenus et contribuer à augmenter de 200 % la valeur moyenne des mots clés. En réalité, le niveau de qualité reste d’une grande aide dans l’élaboration des annonces et dans la mise au point d’un contenu en rapport aux requêtes d’internautes. Il semble toutefois que Google ne souhaite pas qu’il devienne l’élément principal d’une stratégie Adwords réussie, mais plus un support pour une annonce de qualité sur Adwords.

Le niveau de qualité prend en compte l’optimisation mobile et le device targeting

Dans un livre blanc récemment publié, Google révèle que l’optimisation mobile et le targeting device influencent le niveau de qualité. Quel que soit le matériel utilisé, ordinateurs portables, tablettes, smartphones ou autres, le coût d’une annonce est calculé à partir du niveau de qualité. Différents niveaux de qualité peuvent ainsi être obtenus. Toutefois, Google ne donne pas plus de détails sur le sujet, d’autant plus qu’il semble que les annonces sur mobile bénéficient d’un niveau de qualité moindre par rapport aux annonces sur ordinateur. Pour rappel, le niveau de qualité dépend entre autres du CTR, soit le taux de clics attendu pour un mot clé, de l’historique du compte Adwords comprenant le CTR des mots clés et des annonces, de celui du CTR de l’URL à afficher, de la qualité de la page de destination, de la pertinence du mot clé par rapport à la recherche et à l’annonce, des performances de l’annonce sur un site et, bien sûr, des appareils ciblés. Il est donc important de choisir la plateforme de diffusion de l’annonce en tenant compte de ces contraintes pour un meilleur niveau de qualité.

La performance des mots clés annexes n’affecte pas les nouveaux mots clés

Il y a quelques temps, les mots clés ayant obtenu un taux de clic minimal, voire nul, ainsi que les données d’impression affectaient le niveau de qualité d’une annonce. Les nouveaux mots clés obtenaient également des scores élevés, mais Google n’a jamais confirmé la relation entre les mots clés annexes, les pages d’atterrissage ou les annonces avec le niveau de qualité. L’analyse des mots clés semble toutefois confirmer que le niveau de qualité est calculé à partir de ces différentes variables. Dans tous les cas, il semble que la performance des mots clés annexes n’ait aucune influence sur celle des termes nouvellement lancés. Pour un niveau de qualité optimal, il est cependant recommandé d’investir dans les mots clés pertinents, en particulier dans les domaines où les annonces sont susceptibles d’apporter de la valeur ajoutée à destination de l’internaute. L’annonceur doit également faire en sorte d’insérer ses mots clés de manière efficace dans les annonces, ou à défaut, de supprimer ceux considérés comme inutiles. Ces derniers influencent en effet le niveau de qualité d’un compte Adwords et pénalise celui-ci dans les pages de résultats de recherche.

Le format des annonces influe sur leur positionnement

Google affirme que le format des annonces sur Adwords a un impact sur le positionnement de celles-ci dans les pages de résultats de recherche. Il semble toutefois que le format ainsi que la visibilité dans les SERP soient plus importants que ce que Google a affirmé au départ. On remarque en effet qu’il existe une relation entre la taille des annonces publiées et leur position sur Google. La récente vidéo concernant le niveau de qualité publié ce week end met d’ailleurs en avant l’importance du format sur le classement des annonces. L’économiste en chef de Google, Hal Varian, y compare quatre annonces de différents formats et ayant un niveau de qualité différent : faible, moyen, élevé et nul. Il apparaît ainsi que plus l’annonce est claire et concise, plus elle a de chance d’être bien positionnée dans les pages de résultats de recherche. Il semble même que l’influence du format sur le classement dans les SERP soit plus important qu’il n’y paraît. Toutefois, il est possible d’améliorer son positionnement et de passer outre cette contrainte par l ‘intermédiaire de solutions simples visant à limiter l’impact de la taille de l’annonce sur son niveau de qualité.

Vidéo de  Mr Hal Varian, Economiste chez Google (anglais)


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire