Vous cherchez quelque chose ?

Quelques astuces pour un marketing de contenu réussi


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 09:02

Comment réussir son marketing de contenu ? Quels sont les pièges à éviter ? Quelle stratégie adopter ? Voici quelques conseils.

Planifier et écouter

Marketing de contenu planifiéSe lancer dans une démarche professionnelle sans préparation préalable est une démarche vouée à l'échec. La planification est en effet la principale étape d'un marketing de contenu réussi et la création d'une stratégie claire et détaillée apparaît comme l'unique moyen d'atteindre ses objectifs. Parmi les différents éléments à prendre en compte, on peut citer la réalisation de calendriers éditoriaux, la formation des éditeurs de sites et des rédacteurs, la validation des différents contenus ou encore la mesure du rendement. Toutes les particularités du plan – modalités, rôles, responsabilités, etc. — doivent ainsi être étudiées avec le plus grand soin pour maximiser les chances de réussite.

Par ailleurs, il faut savoir que le manque d'écoute est l'une des principales raisons d'échec en marketing de contenu. Les éditeurs de sites sont en effet nombreux à privilégier les contenus demandés par leurs commanditaires ou optimisés pour les moteurs de recherche. Google a toutefois donné tort à ces personnes avec la sortie de ses différents algorithmes. Un site qui n'apporte ni information, ni valeur ajoutée aux internautes sera rapidement pénalisé dans les pages de résultats de recherche. La stratégie de contenu doit ainsi anticiper les besoins du visiteur afin de lui proposer ce qu'il souhaite voir ou lire. En résumé, le contenu doit être orienté vers le visiteur.

Simplifier la prise de décision et fidéliser les clients

Un marketing de contenu réussi repose souvent sur la capacité à proposer du contenu pertinent de manière régulière. Un grand nombre d'éditeurs de sites fait cependant face à diverses difficultés dans ce domaine en raison notamment d'une organisation hiérarchique trop complexe. On remarque ainsi que chaque contenu est souvent soumis à la validation de la direction, ce qui réduit la fréquence du rythme de publication. L'impact au niveau des moteurs et des internautes est dans ce cas moindre d'autant plus que le positionnement d'un site dans les pages de résultats est fonction de la fréquence de mise à jour. Simplifier la prise de décision se révèle dans ce cas être une solution particulièrement efficace pour réduire les délais entre la création d'un contenu et sa publication.

Pour ce qui est de la fidélisation, on remarque que la plupart des stratégies de marketing de contenu rencontrent régulièrement des obstacles sur ce point. Les marques ont en effet tendance à investir l'essentiel de leurs ressources dans la réalisation de la vente. Or, la longévité d'une entreprise ne se mesure pas à son chiffre de ventes, mais plutôt à l'importance de sa base clients. Les clients les plus rentables et qui sont fidèles nécessitent essentiellement un soin particulier puisqu'à travers les médias sociaux ou le bouche-à-oreille, ils peuvent faire ou défaire la notoriété d'une marque. Plus une entreprise prend soin de sa clientèle, plus elle est certaine de les voir revenir.

Ne pas négliger le visiteur

On ne le dira jamais assez : le client est roi, que ce soit sur le net ou dans la réalité. L'internaute s'attend à trouver ce qu'il cherche rapidement et dès les premiers résultats. Il n'hésitera également pas à demander l'avis d'autres internautes sur les forums, les réseaux sociaux ou les sites de comparaison avant de choisir. Les entreprises et professionnels qui négligent cette vérité se sont d'ailleurs vite retrouvés en difficulté dans leur activité. À l'heure où nous vivons connectés en permanence, la réalité et Internet ont en effet tôt fait de se rejoindre. Une marque qui propose une offre sur son site en ligne, mais qui ne l'applique pas dans ses magasins est par exemple certaine de voir des avis négatifs affluer et nuire à sa réputation. Non seulement les professionnels se doivent ainsi d'investir dans des campagnes efficaces et attrayantes, mais ils doivent également récompenser leurs clients et entretenir une relation de confiance avec eux.

Respecter les consommateurs et expérimenter de nouvelles solutions

Les consommateurs ne sont pas stupides : ils savent ce qu'il faut chercher et ont une capacité de recherche aigüe pour détecter leurs besoins. La génération de consommateurs actuelle est en effet bombardée de publicité et d'outils technologiques pertinents leur permettant d'être totalement indépendants des grandes marques dans leur choix. Un marketing de contenu doit donc se baser sur la vérité pour être efficace et toucher son coeur de cible. S'il est permis de divertir, il est peu recommandé de proposer du contenu fictif qui se vérifiera rapidement sur les plateformes de partages.

Enfin, en expérimentant de nouvelles solutions, le marketing de contenu innove et devient plus attrayant. L'échec ne doit pas être un frein, car il permet de se remettre en question et d'essayer d'autres stratégies. Les marques ont en effet trop souvent tendance à craindre la réaction des consommateurs et négligent de ce fait l'innovation qui est souvent un facteur d'intérêt essentiel. Pour les entreprises, la prise de risque permet même de déterminer les capacités du département marketing face à l'évolution des outils de travail et des besoins du client. L'expérimentation doit ainsi être l'un des maîtres mots de la réussite du marketing de contenu.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire