Vous cherchez quelque chose ?

L'amélioration de votre e-réputation n'a visiblement pas de prix


Avec l'évolution du web et des habitudes des internautes, la gestion de l'e-reputation est devenue indispensable. Les entreprises ou les personnes souhaitant accroître leur notoriété doivent renforcer leur présence positive sur le net.

Google suggest nuit-il à la réputation en ligne ?

Google Suggest est régulièrement à l'origine de plaintes et autres condamnations judiciaires de la part de ses utilisateurs. Il y a quelques années, le directeur de publication de Google France faisait l'objet d'une condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris pour diffamation. Il y a quelques mois, c'est le tribunal de commerce de Paris qui imposait au moteur de recherche de ne pas associer le nom de personnalités à des termes susceptibles de nuire à leur réputation en ligne. Et pour cause : l'outil de saisie semi-automatique de Google propose des termes négatifs pour les requêtes relatives aux noms de personnes ou d'entreprises. Des cas de condamnations ont d'ailleurs abouti en Europe et même en Australie.

Google suggest nuit-il à la réputation en ligne

Étant donné que l'algorithme de Google Suggest repose sur les requêtes d'autres internautes, il est possible que les suggestions contiennent des termes étranges et souvent peu élogieux. Google n'a cependant pas toujours été sanctionné pour ces faits, car le moteur a toujours prôné le fonctionnement automatique de son outil. Les requêtes d'internautes suffisent en effet souvent à faire apparaître ou non un terme dans l'outil de suggestion. Google ne peut dans la plupart des cas être tenu responsable du dénigrement envers autrui. D'autre part, le moteur ne peut assurer la veille des centaines de millions d'expressions répandues sur le net bien qu'il stipule la censure des termes diffamatoires, incitant à la haine, insultants ou à caractère racial. Les suggestions négatives nuisent cependant à la réputation en ligne des victimes qui voient leur nom ou leur entreprise associée à ces termes.

Google suggest et son impact sur le référencement

En plus de Google Suggest, Google propose également l'outil d'affichage automatique Google Instant permettant la suggestion de résultats associés aux mots-clés dès la saisie dans la barre de recherche. L'internaute accède ainsi plus rapidement aux informations en lien avec sa requête. Les entreprises et professionnels se voient ainsi dans l'obligation de revoir leurs méthodes de référencement puisque se positionner sur un seul mot-clé est devenu moins pertinent. Google Suggest propose en effet différents termes aux internautes : il est ainsi nécessaire de se positionner sur deux ou trois mots clés afin de ne pas être pénalisé par l'outil de saisie semi-automatique. Dans le cas contraire, les termes susceptibles de nuire à son nom sont susceptibles d'apparaître automatiquement. Il en est également ainsi pour les résultats négatifs qui apparaissent dans les pages de résultats de recherche.

Le référencement doit prendre en compte cette éventualité, sachant que la réputation en ligne peut fortement l'affecter. Une gestion réussie de l'e-reputation nécessite ainsi de solides connaissances en SEO, en référencement payant, en marketing et en relation publique. Parmi les exemples de référencement et de gestion d'e-reputation réussis, on peut citer la requête « Obama » qui ne donne aucun résultat négatif. Lorsqu'on la saisit, il est cependant possible de se voir suggérer les termes « Franc-maçon » ou « divorce » qui peuvent influencer la notoriété du nom saisi. L'objectif d'une meilleure gestion de réputation et d'un meilleur référencement est d'obtenir un volume d'interactions positives autour de son nom. L'utilisation d'outils appropriés comme Google Suggest Influence apparaît alors souvent comme une nécessité. Non seulement ils permettent de contrôler l'outil de suggestion de Google, mais ils améliorent également la notoriété d'une marque grâce à l'ajout de termes liés aux requêtes des internautes.

Contenus négatifs : mettre en place des outils de veille

La gestion de la réputation en ligne implique la mise en place d'outils de veille et de surveillance du web. Tout ce qui se dit sur une personnalité ou une entreprise doit être connu par les intéressés. Les internautes ordinaires ont en effet une grande influence sur l'image d'une marque ou de ses représentants auprès du grand public. Il est donc important d'identifier leurs contenus afin de faire remonter ceux qui sont positifs et faire disparaître ceux qui sont susceptibles d'avoir une influence négative. Sur les réseaux sociaux, les marques disposent d'un nombre important d'outils de veille. Twitter envoie par exemple des notifications aux utilisateurs lorsque leur adresse apparaît dans un tweet. Facebook propose de son côté une fonctionnalité identique.

Pour les blogs et autres forums, l'utilisation d'outils appropriés se révèle souvent nécessaire. Lorsque des commentaires négatifs ou des contenus pouvant avoir un impact quelconque sur la réputation en ligne font leur apparition, il est alors plus facile de réagir. Si un internaute critique une marque sur les forums, celle-ci aura la possibilité de participer directement à la discussion et d'influencer positivement les autres visiteurs. Il en est de même sur les réseaux sociaux où la gestion de l'e-reputation est d'autant plus importante. Une entreprise ou une personnalité ne sachant pas utiliser ces médias à son avantage est certaine de perdre un atout important. Les blogs nécessitent quant à eux une veille particulière étant donné qu'ils sont pour la plupart rédigés par des internautes lambda. Les autres visiteurs leur accordent ainsi plus de confiance et d'attention.

Proposer du contenu positif pour améliorer son e-reputation

S'il est difficile de supprimer définitivement les contenus négatifs, il est possible de les faire disparaître des pages de résultats de recherche. Créer un maximum de contenus positifs permet en effet de rectifier le problème puisque la page négative disparaît dans ce cas des SERP. En sachant qu'un internaute ne va généralement pas au-delà des 20 premiers résultats, voire des 10 premiers, il suffit de proposer autant de contenus pour faire disparaître les résultats négatifs. La création de blogs, l'ouverture de compte sur les réseaux sociaux ou la déposition d'un nom de domaine correspondant à sa marque ou à son nom apparaissent souvent comme les meilleures solutions. Dans une moindre mesure, il est également possible de recourir à une agence spécialisée dans la réputation en ligne.

La gestion de l'e-reputation ne s'arrête cependant pas à ce stade puisqu'il est important d'enrichir ces contenus au risque de les voir perdre leur position dans les pages de résultats. Google privilégie en effet les sites régulièrement mis à jour et il suffit qu'un commentaire négatif sur un forum reçoive des réponses régulières pour qu'il apparaisse dans les résultats visibles. Outre l'apport de contenus, il est également important d'assurer une veille du web à la recherche des commentaires d'internautes. Google Alert est l'outil proposé par la firme de Mountain View, cependant d'autres solutions comme Yatedo, Hootsuite ou Webmii peuvent être mises à profit.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire