Vous cherchez quelque chose ?

Problématique des commentaires sur les médias sociaux


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 30 Août 2017 à 08:46

Conseils pratiques pour modérer les commentaires sur les médias.

En référencement naturel, les médias sociaux comme les blogs, FB ou Twitter jouent un rôle considérable dans la promotion d'une entreprise. L'animation régulière de ces plateformes est une chose; mais gérer les différents spams dans les commentaires de celles-ci en est une autre. A cet effet, des travaux de modération s'imposent.

Problématique des commentaires sur les médias sociaux

Gérer son compte sur les médias sociaux est une activité à part entière en matière de référencement naturel. Ils permettent de générer efficacement du trafic pour assurer la promotion d'un produit, d'une entreprise, ou d'une marque. La visibilité du site concerné se verra ainsi croître au fil du temps à condition de connaître quelques techniques de modération de ces réseaux de communication puisque des commentaires y seront postés régulièrement. La modération de ces propos est donc obligatoire pour éviter les mauvaises surprises.

Modérer un commentaire, c'est à priori savoir s'il faut laisser les avis d'un internaute visibles sur une page qu'on anime. C'est un travail fastidieux et délicat qui ne doit pas se faire du jour au lendemain. Juridiquement parlant, chacun est responsable non seulement des propos qu'il publie sur les médias sociaux, mais aussi de ceux qu'il laisse publier par d'autres visiteurs. La présence de propos désagréables ou de critiques sur son activité est donc inévitable.

Les commentaires à supprimer sans état d'âmeLes commentaires à supprimer sans état d'âme

Comme construire une maison, la création d'une page sur les médias sociaux demande beaucoup d'effort et de temps même si elle est gratuite dans la plupart des cas. Personne ne veut jamais voir son empire s'effondrer en quelques minutes à cause de propos désagréables d'une tierce personne. Ainsi, le mieux est de les déterminer et de les supprimer dans les plus brefs délais.

Les commentaires injurieux, insultants, diffamatoires, ou illégaux sont les premiers à rayer de la liste. Il y a aussi les propos racistes, homophobes, incitant à la consommation d'alcool ou de stupéfiants … qui mettront en cause la responsabilité juridique de l'animateur de la page du réseau social. Entre autres, les vrais spams et les spams déguisés (commentaires n'ayant aucun rapport avec le message publié et contenant des liens d'autres sites) sont également à exclure des commentaires pour éviter que les moteurs de recherche ne pénalisent le site concerné. Des outils comme Akismet permettent de les détecter et de les filtrer facilement et automatiquement.

Les commentaires qui s'avèrent modérables

Outre les commentaires à supprimer sans préavis, les médias sociaux peuvent également contenir des commentaires qui peuvent être modérés en fonction des cas. Généralement, on rencontre souvent des commentaires rédigés dans d'autres langues, notamment en anglais, qui sont considérés comme des spams.Les commentaires de trolls Toutefois, il est toujours préférable de les traduire pour en comprendre la signification. Il est fort possible que certains d'entre eux puissent être de vrais commentaires laissés par des clients potentiels d'un autre pays. Des outils en ligne comme Google traduction ou Bing translator feront parfaitement l'affaire.

D'autre part, il y a les commentaires de trolls. Ce sont souvent des internautes qui se cachent sous de petits avatars « drôles » mais agressifs ayant pour unique but de semer la pagaille dans les commentaires. De prime abord, ce sont des spammeurs qu'il faut impérativement supprimer, mais il est toujours possible de laisser leurs commentaires en ligne en fonction de leur comportement.

Conseils supplémentaires pour la modération des commentaires de blog

Faire appel à des professionnels ou Community Manager L'animation d'un blog représente deux avantages par rapport aux réseaux sociaux. Primo, ce type de médias permet de choisir entre une modération antérieure et postérieure. Autrement dit, certains blogs disposent d'une interface de gestion permettant de gérer les commentaires. Ceux-ci peuvent donc être visibles : soit dès leur publication par les visiteurs, soit après l'approbation de l'animateur du blog. Dans tous les cas, le mieux est d'opter pour la seconde pour éviter les mauvaises surprises.

Secundo, il est aussi possible de proposer une charte à l'avance pour que les internautes prennent conscience de leurs actes. Par ailleurs, faire appel à des professionnels ou Community Manager s'avère une solution adaptée pour mener à bien tous ces différents travaux de modération.

Si vous avez besoin de plus d’info à ce sujet, Seolius peut très certainement vous aider vu son expérience avec le « bad buzz ».


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire