Vous cherchez quelque chose ?

Quelles solutions face au not provided ?


L'arrivée de la recherche sécurisée sur Google a annoncé la fin du SEO.

Les mots clés ont en effet toujours représenté une source d'information importante destinée à générer du trafic web, mais avec 100 % de not provided, il est devenu difficile d'anticiper les requêtes des internautes. Des solutions permettent toutefois de résoudre le problème posé par les not provided.

Utiliser Google Webmaster Tools

Bien qu'il soit un outil accessible à bon nombre d'entre eux, les analystes web n'ont généralement pas conscience du potentiel offert par Google Webmaster Tools. Les professionnels SEO savent en revanche qu'il offre de nombreux avantages parmi lesquels on peut citer la possibilité de connaître les mots clés not provided correspondant aux requêtes des internautes. En effet, les outils mis à disposition des éditeurs de sites ne sont pas réellement affectés par les changements provoqués par Google. Il est donc encore possible d'obtenir un rapport proposant une analyse des mots clés générateurs de trafic organique à l'aide de cette méthode. Les outils pour les webmasters fournissent entre autres le nombre d'impressions des pages dans les résultats pour chaque requête, mais également le nombre de clics générés par ces mêmes pages.

Requêtes Google Webmaster Tools

La position moyenne de ces dernières peut de plus être obtenue en fonction des termes recherchés et même les requêtes qui ont affiché moins d'une dizaine de fois. Google Webmaster Tools se révèle en outre particulièrement pratique puisqu'il est possible de relier les informations recueillies à un rapport Google Analytics où celles-ci seront plus faciles à manipuler et à exploiter. L'utilisation des outils pour les webmasters apparaît ainsi comme l'une des solutions les plus simples et les plus efficaces permettant de déterminer avec plus ou moins de précision les mots clés not provided. Les informations fournies par ces outils sont évidemment utilisables avec d'autres méthodes dans le but d'obtenir des données plus complètes et plus précises. Quelle que soit l'efficacité de Google Webmaster Tools, il faut cependant garder en tête qu'il s'agit d'un outil proposé par Google et que celui-ci est libre de masquer ou dévoiler certaines données. GWT révèle ainsi rapidement ses limites, notamment à travers son incapacité à collecter les données provenant des sites d'envergure ainsi que par le nombre de requêtes qu'il affiche.

Utiliser des filtres

La mise en place de filtres s'avère également une solution intéressante pour trouver les mots clés not provided. Bien qu'il existe de nombreuses possibilités de filtres, le même principe est utilisé pour la majorité d'entre eux : il s'agit de relier les not provided à l'URL de leur position dans les pages de résultats de recherche. Pour les sites bien construits, cette méthode permet de trouver les mots clés recherchés par les internautes, mais dans certains cas, la véracité des résultats dépend du lien existant entre une requête et une page. En d'autres termes, les données ne sont sûres à 100 % que si un mot clé correspond réellement à une page. Quoi qu'il en soit, les informations obtenues peuvent être croisées avec les résultats en provenance des Positions moyennes de Google Webmaster Tools. En résumé, les possibilités de trouver les mots clés not provided grâce à l'utilisation de filtres restent relativement limitées même si son efficacité est satisfaisante. L'accès au filtre se fait depuis le chemin [Sources] > [Recherche] > [Résultats naturels]. Google Analytics étant utilisé pour cette méthode, l'utilisation de Reg Ex s'avère indispensable et de nombreux spécialistes SEO proposent d'ailleurs leurs propres variantes en ligne. En utilisant les filtres, il est ainsi possible d'obtenir des indicateurs particulièrement utiles en SEO. Le croisement des données générées avec celles de GWT permet de plus de connaître de manière sûre les mots clés not provided.

Utiliser le rapport sur les mots clés

Le rapport sur les mots clés est proposé dans Google Analytics à travers l'outil Analytics Solutions Gallery. Bien que simples d'utilisation, les informations qu'il fournit ne sont pas complètes et nécessitent d'être croisées avec les résultats d'autres méthodes. Ce rapport possède cependant le mérite de faire partie des services de Google et s'avère donc particulièrement intéressant pour la collecte d'informations en provenance du moteur de recherche, mais également pour la fourniture d'outils prêts à l'emploi. Il propose en effet divers rapports personnalisés téléchargeables parmi lesquels se trouve un rapport consacré aux mots clés : le SEO [Including Not Provided]. Le fonctionnement de cet outil est relativement simple, car il consiste à mettre en avant les pages de destination ayant un mot clé not provided comme origine. Le taux de rebond des pages, le nombre de visites, le temps moyen passé sur chacune d'elles et d'autres informations sont également disponibles.

Not Provided Rapport Seolius

À l'aide de toutes ces données, il est possible d'obtenir non seulement une vue d'ensemble du trafic généré par les requêtes cachées des internautes, mais également une analyse de ce trafic. Pour être efficace, le rapport doit toutefois connaître les mots clés qui mènent aux pages de destination. Dans le cas contraire, il y aussi le rapport SEO [Excluding Not Provided] qui est disponible avec le pack Seolius Analysis Efficiency. En utilisant la page de destination en tant que variable principale et le mot clé en tant que variable secondaire. Il est également possible d'obtenir un rapport détaillé d'une page en particulier via le même chemin, mais en cliquant ensuite sur la page de destination. Il suffit ensuite de rechercher les requêtes qui ont permis d'afficher cette page. Au final, on obtient les requêtes associées aux pages de destination et, en quelques clics, le rapport peut être téléchargé et comparé aux autres données de Google Analytics. Ce rapport est cependant limité en raison des mots clés fournis par Google qui ne correspondent pas forcément aux not provided d'une même page de destination. Il est en effet impossible d'affirmer à 100 % le contraire.

Les autres solutions sont les outils Analysis'Pro

Il existe d'autres solutions permettant de faire face au not provided afin de continuer l'analyse des pages et accroître le trafic en provenance des moteurs de recherche comme par exemple nos outils Analysis'Pro. En se basant sur les pages collectant du trafic organique, il est par exemple possible d'obtenir des résultats exploitables. L'outil d'analyse de contenus de Google Analytics est mis à profit avec l'ajout de la variable secondaire Source. Afin d'afficher toutes les pages correspondant à un trafic provenant de Google, il faut cependant renseigner une recherche avancée et mentionner Google dans la source. La liste obtenue peut alors être croisée avec les rankings afin d'obtenir les résultats recherchés. L'analyse des rankings est également intéressante pour passer la limitation des mots clés not provided toutefois, l'utilisation d'une solution externe est indispensable. Il peut s'agir de Ranks ou de Majestic SEO, mais l'important est de disposer d'un outil fiable et fonctionnel. Là également, la liste obtenue est croisée avec les rankings afin de vérifier les positions ainsi que les pages qui reçoivent du trafic naturel. Autres solutions susceptibles d'aider le SEO : le lancement d'une campagne adwords et l'utilisation de l'outil de planification de mots clés. Adwords n'a en effet jamais connu le problème des not provided puisque Google continuait à fournir les mots clés lorsqu'un internaute cliquait sur ce type de lien. Il peut ainsi s'avérer intéressant de lancer quelques campagnes afin d'analyser les clics ainsi que les mots clés liés à ces clics. Une comparaison des résultats obtenus avec ceux des précédentes solutions permettra d'affiner l'analyse des données. Enfin, l'utilisation de l'outil de planification des mots clés se fait en fin de chaîne. Il servira à valider les opportunités de trafic relatives aux mots clés moyenne traîne et longue traîne qui auront été trouvées.

Bien que les solutions citées ci-dessus permettent de retrouver un semblant d'informations utilisables, elles ne sont pas fiables à 100 %. Il n'existe en effet aucun moyen permettant la récupération des données de mots clés mise à part l'utilisation de solutions payantes comme Adwords. Il semble ainsi que les mots clés not provided ne soient pas tous accessibles avec des outils classiques, bien que les solutions mentionnées dans cet article fournissent toutefois un semblant de données exploitables. À moins de croiser les résultats obtenus pour chaque outil, il faut penser à composer avec la perte des mots clés. Évidemment, d'autres méthodes permettant de contourner la perte des mots clés existent, mais le résultat sera plus ou moins semblable à ce qui sera obtenu à travers l'utilisation des solutions mentionnées. Dans le souci de préserver la sécurité et la confidentialité des internautes ou d'inciter les professionnels à utiliser son outil Adwords, Google a fortement pénalisé le SEO. Collecter les données de mots clés en provenance des autres moteurs de recherche est également possible cependant, Yahoo et Bing ne représentent qu'une infime partie du trafic réel d'un site web. Il suffit d'observer l'impact des not provided sur certains sites pour s'en apercevoir, car ils affectent parfois jusqu'à 95 % de leur trafic et les pénalisent fortement. Il faut toutefois savoir faire avec ce que l'on a et se contenter d'informations approximatives. À défaut d'obtenir le mot clé précis tapé par l'internaute, les solutions proposées dans cet article peuvent tout de même servir à améliorer l'analyse des mots clés not provided et à déterminer la performance d'un site. De manière générale, il s'agit d'ailleurs du principal objectif du SEO.

Article modifié le 18/05/2015

D'une manière concrète, il est tout à fait possible de récupérer les données du Not Provided avec Analysis'Pro.


Si vous ne trouvez pas la chronique correspondante à votre recherche, c'est peut-être l'occasion de la rédiger ;-)

Proposer ma chronique

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés

Ajouter un commentaire